Joseph Albert Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walker.
Joseph Albert Walker
Portrait de Joseph Albert Walker
Portrait de Joseph Albert Walker

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Naissance 20 février 1921
Washington, Pennsylvanie
Décès 8 juin 1966 (à 45 ans)
Près de Barstow, Californie
Occupation précédente Pilote d'essai de l'USAF
Durée cumulée des missions 22 minutes
Sélection Groupe 1 Man In Space Soonest (en) (MISS), 1957
Mission(s) Vol 90 et 91 sur X-15
Insigne X-15 insignia.png

Joseph Albert « Joe » Walker, né le 20 février 1921 à Washington en Pennsylvanie et mort le 8 juin 1966 près de Barstow en Californie, est un pilote d'essai américain.

En passant par deux fois l'altitude de 100 kilomètres, qui est la limite officielle entre l'atmosphère terrestre et le vide spatial, il devient de fait un des premiers astronautes (bien que ne faisant pas partie d'une sélection de la NASA), et le premier homme à aller deux fois dans l'espace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le F-04 de Walker en flamme après sa collision le 8 juin 1966.

Diplômé en physique au Washington & Jefferson College (en), il entra peu après dans les United States Army Air Forces. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il pilote un Lockheed P-38 Lightning ainsi que sa version F-5A destinée à la prise de vue pour des vols de reconnaissance. Walker a obtenu la Distinguished Flying Cross décerné par le général Nathan F. Twining en juillet 1944 et l'Air Medal.

Il fut le premier pilote du LLRV, l'atterrisseur lunaire expérimental, qu'il fit voler 35 fois. (un grave accident sur ce prototype faillit coûter la vie à Neil Armstrong).
Walker trouva la mort le 8 juin 1966 à bord de son Lockheed F-104 Starfighter, lors d'une collision avec un North American XB-70 Valkyrie. Il reçut officiellement la distinction d'astronaute en 2005.

Vols réalisés[modifier | modifier le code]

Walker devant le Bell X-1E du vol 90. Cet X-1E était décoré avec un dessin de deux dés et le nom de « Little Joe » (un terme d'argot dans le craps). Le X-1E du vol 91 avait un dessin similaire avec le nom « Little Joe II ». Ces deux cas d'ornements sont particulièrement rares pour des aéronefs de recherche.