Joseph-Philibert Girault de Prangey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autportrait.
Daguerréotype de 1840.

Joseph-Philibert Girault de Prangey, né à Langres en Haute-Marne le 21 octobre 1804 et mort le 7 décembre 1892 dans sa villa à Courcelles-Val-d'Esnoms, est un photographe et dessinateur français, actif en France (Paris, Chaumont, Langres, Marseille), en Suisse, en Italie, en Espagne, en Tunisie, en Grèce, en Asie Mineure (actuelle Turquie), en Egypte, en Syrie, au Liban, en Palestine (actuel Israël).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la peinture à l'École des beaux-arts de Paris et apprend la technique du daguerréotype en 1841, probablement de Louis Daguerre en personne, ou bien d'Hippolyte Bayard. Jouissant d’une grande fortune personnelle, il entreprend un voyage photographique autour de la Méditerranée sur les traces de Chateaubriand. Il est très intéressé par l'architecture du Proche-Orient et visite l'Italie et les pays de l'est de la Méditerranée entre 1841 et 1844, produisant plus de 900 daguerréotypes de scènes d'architecture.

De retour en France, il fait des gouaches et des études à l'encre et au crayon sur ses photographies et les rassemble dans une petite édition de lithographies. Il produit également des stéréographes de ses propriétés et des plantes exotiques qu'il avait recueillies.

Girault de Prangey ne fit aucune exposition de son vivant. Il ne fit pas non plus connaître ses images.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses daguerréotypes constituent les photos les plus anciennes connues de la Grèce, la Palestine, l'Égypte, la Syrie et la Turquie. De façon très surprenante, ses travaux furent découverts seulement dans les années 1920 dans un entrepôt de sa propriété et ne sortirent de l'anonymat que 80 ans plus tard.

Un daguerréotype de Girault de Prangey est vendu 916 126 $ chez Christie's à Londres le 20 mai 2003.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Mauron (dir.), Miroirs d'argent : daguerréotypes de Girault de Prangey, Bulle et Genève,‎ 2008, 30 × 24 cm, 191 p. (ISBN 9782832103326)

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]