Joseph-Anne-Marie de Moyriac de Mailla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph-Anne-Marie de Moyriac de Mailla

Naissance
Moirans (Isère)
Décès
Pékin, Chine
Profession
Missionnaire jésuite en Chine

Joseph-Anne-Marie de Moyriac de Mailla, parfois Anna, et de Moyria, (chinois traditionnel : 馮秉正 Féng Bǐngzhēng) (16 décembre 1669, Moirans dans l'Isère - 28 juin 1748, Pékin, en Chine[1]) était un missionnaire jésuite en Chine, également mathématicien, cartographe et historien sinologue.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Biographie des hommes célèbres du département de l'Ain de 1835[2], le fait naitre en 1679 au château de Mailla, près de Nantua et le nomme de Moyria de Mailla.

Parti en Chine en 1703, il y est resté jusqu'à la fin de sa vie. Mathématicien à la cour de Kangxi, Joseph de Mailla a travaillé pendant dix-huit ans à établir des cartes de l'empire[3]. Il a publié plusieurs livres en chinois sur le Christ, le catéchisme et les saints[1].

Joseph de Mailla a rédigé la première histoire complète de la Chine en une langue européenne. Cet ouvrage en douze volumes, qui contient des cartes et des plans, n'est publié que trente ans après sa mort. Pour les neuf premiers volumes, il s'agit d'une version abrégée du Tongjian Gangmu compilé par Zhu Xi au XIIe siècle et complété par Shang Lu au XVe siècle. Les volumes X et XI, qui traitent de la Chine sous les Ming et les Qing, se basent sur les écrits de différents historiens chinois. Le volume XII contient diverses annexes dues à différents auteurs. La Description générale de la Chine de l'abbé Grosier constitue le plus souvent le treizième volume de l'ouvrage[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Histoire générale de la Chine ou annales de cet empire, douze volumes, Paris, 1777-1783.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Henri Cordier, L'imprimerie sino-européenne en Chine : bibliographie des ouvrages publiés en Chine par les Européens au XVIIe et au XVIIIe siècle, Paris Ernest Leroux 1901, p. 32-33
  2. Gallica, recherche sur le mot clé Moyria
  3. Henri Cordier, Dictionnaire bibliographique des ouvrages relatifs à l'Empire chinois, Ernest Leroux, 1878-1895, tome 1, p. 238
  4. Richard Gregg Irwin, "Notes on the Sources of de Mailla, Histoire générale de la Chine"

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) The Original Catholic Encyclopedia [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]