Joseph-Alfred Mongrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mongrain

Joseph-Alfred Mongrain (28 décembre 1908-23 décembre 1970) fut un agent de relations publiques et homme politique fédéral et municipal du Québec.

Né à Saint-Tite dans la région de la Mauricie, M. Mongrain entama sa carrière politique en servant comme maire de la ville de Trois-Rivières de 1949 à 1953 et de 1960 à 1963. Candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription provinciale de Trois-Rivières en 1952, il fut défait par le chef de l'Union nationale et premier ministre Maurice Duplessis.

Au niveau fédéral, il tenta à deux reprises d'être élu député du Parti libéral du Canada dans Trois-Rivières en 1953 et dans Champlain en 1958, mais il fut respectivement défait par les progressistes-conservateurs Léon Balcer et Paul Lahaye. Élu député indépendant dans Trois-Rivières en 1965, il fut réélu à titre de libéral en 1968. Il mourut en fonction en 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]