Josep Lluís Sert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sert.


Josep Lluís Sert (1902-1983) est un architecte et urbaniste catalan né à Barcelone, Espagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 1er juin 1902 à Barcelone Josep Luís Sert s'intéresse très tôt au travail de l'architecte Antoni Gaudí et de son oncle, le peintre José Maria Sert. Il étudie à l'École d'architecture de Barcelone.

En 1926, il se rend à Paris pour étudier le travail de Le Corbusier avec qui il commence à travailler l'année suivante. En 1930, il commence ses premiers projets, qui sont caractérisés par le style lumineux de la Méditerranée : une prédominance de blanc et une profusion de lumière. Toutefois, dans ces œuvres on peut voir clairement l'esthétique rationaliste, marquée par l'absence d'ornementation et ses lignes épurées qu'il hérite de son séjour à Paris et qu'il introduit pour la première fois en Espagne.

Il fonde sa propre agence en 1929. Il quitte l'Espagne en 1939 pour s'installer aux États-Unis, où il succède en 1953 à Walter Gropius à la tête de la Graduate School of Design de l'Université d'Harvard. Il est l'architecte de la Fondation Miró à Barcelone, de la Fondation Maeght de Saint-Paul de Vence, l'ambassade américaine à Bagdad et de plusieurs plans de ville en Amérique du Sud, notamment Medellín, Bogotá, Lima et La Havane. Il est reconnu comme l'un des plus grands architectes espagnols du XXe siècle[réf. nécessaire].

Cofondateur du GATCPAC (Grup d'Arquitectes i Tècnics Catalans per al Progrés de l'Arquitectura Contemporània).

Président des CIAM (Congrès Internationaux d'Architecture Moderne) de 1947 à 1956.

C'est à son invitation que Le Corbusier construisit le Carpenter Center for Visual Arts de l'Université de Harvard en 1962.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]