Josefina Pla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josefina Pla

Josefina Pla, née le 9 novembre 1903 à Fuerteventura dans les îles Canaries en Espagne et morte le 11 janvier 1999 (à 95 ans) à Asuncion au Paraguay, est une écrivaine, céramiste et présentatrice de radio paraguayenne.

Elle a écrit de la poésie, des essais et des contes et a eu une grande influence sur les intellectuels paraguayens. Elle a gagné différents prix et a défendu l'égalité entre les sexes.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1994, elle reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[1].

Extrait d'un poème[modifier | modifier le code]

Nos habremos deseado tanto
que el beso habrá muerto.

— Desnudo día (Nu jour), 1936.

« Nous nous aurons désirés tellement
que le baiser sera mort. »

Œuvres (sauf essais)[modifier | modifier le code]

  • 1934 : El precio de los sueños
  • 1942 : Aquí no ha pasado nada
  • 1968 : El polvo enamorado
  • 1969 : Historia de un número
  • 1970 : The British in Paraguay, 1850 - 1870 (translated by B.C. McDermot)
  • 1977 : Fiesta en el río
  • 1977 : Antología poética
  • 1981 : El espejo y el canasto
  • 1982 : Tiempo y tiniebla
  • 1984 : Cambiar sueños por sombras
  • 1987 : La llama y la arena
  • 1989 : La muralla robada
  • 1998 : Las Artesanías en el Paraguay

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Juan Carlos Ier et Carmen Alborch Bataller, « 2615/1994 de 29 de diciembre por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoria de Oro, a las personas que se citan », Boletin de Estado, Madrid, no 3,‎ 4 janvier 1995, p. 273 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]