Josef Augusta (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Josef Augusta

Description de l'image  Josef Augusta.jpg.
Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Né le 24 novembre 1946,
Havlíčkův Brod (Tchécoslovaquie)
Entraîneur retraité
A entraîné Équipe nat. tchèque
Activité 2000 – 2002
Joueur retraité
Position Ailier gauche
A joué pour Jiskra Havlíčkův Brod
HC Dukla Jihlava
VER Selb
Carrière pro. 1956 – 1983
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Augusta.

Josef Augusta (né le 24 novembre 1946 à Havlíčkův Brod en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque) est un ancien joueur et entraîneur professionnel de hockey sur glace.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il a évolué en tant qu'ailier gauche et débute sa carrière de joueur pour le club de sa ville natale, le Jiskra Havlíčkův Brod en 1956[1]. Le club évolue alors en 2. liga, le second championnat de Tchécoslovaquie[2]. Il y reste jusqu'à la fin de la saison 1963-64 et rejoint alors le HC Dukla Jihlava. Il remporte avec le club son premier titre de champion du pays en 1967[3] et va faire de même lors des cinq saisons qui vont suivre[4].

Il est sélectionné pour la première fois avec l'équipe nationale de Tchécoslovaquie lors du championnat du monde 1969. L'équipe finit à la troisième place et il remporte alors sa première médaille de sa carrière internationale[5].

En 1973, le Tesla Pardubice vient mettre fin à la série du club d'Augusta mais c'est pour mieux remporter une nouvelle fois le titre en 1974 puis une dernière fois pour Augusta en 1982[6]. Il remporte également avec le Dukla Jihlava la Coupe Spengler en 1965, 1966, 1968, 1978 et 1982[4].

Il doit attendre le championnat du monde 1974 pour jouer une nouvelle fois sous le maillot national[7]. Il remporte alors sa seconde médaille, une médaille d'argent, l'équipe finissant derrière les Soviétiques[8]. Il remporte une nouvelle médaille d'argent en 1975 et l'année suivante, il participe à l'édition 1976 de la Coupe Canada. Il va inscrire un but dans le match décisif contre le Canada même si finalement l'équipe perd en prolongation 4 buts à 5[9]. La même année, il joue les Jeux olympiques et remporte la médaille d'argent pour laisser encore une fois la médaille d'or aux Soviétiques[10]. En 1978, il remporte sa dernière médaille au cours d'une compétition internationale et il s'agit d'une nouvelle médaille d'argent, l'or étant toujours attribué à l'URSS.

Il joue une dernière saison en 1982-83 avec le club de VER Selb qui évolue alors dans la 2. Bundesliga, le second échelon allemand. À l'issue de la saison, le club est relégué et il met fin à sa carrière de joueur.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Suite à sa retraite, il devient entraîneur de hockey en entraînant l'équipe nationale tchécoslovaque. Au début de la saison 1993-94, première saison de la nouvelle ligue, l'Extraliga, il est l'entraîneur du AC ZPS Zlín mais est limogé avant la fin de la saison. Il rejoint alors l'HC Olomouc, club qu'il va emmener au titre de premier champion de République tchèque[11].

Avec Ivan Hlinka, il remporte sa première médaille d'or en tant qu'entraîneur assistant de l'équipe de République tchèque lors du championnat du monde 1999. Quand Hlink est engagé par les Penguins de Pittsburgh de la Ligue nationale de hockey en février 2000[12], Augusta prend finalement la suite et va remporter deux nouvelles médailles d'or lors des éditions de 2000 et 2001 mais il ne pourra pas pour autant guider sa nation vers un quatrième titre consécutif, les Russes venant saper les espoirs des Tchèques en quart-de-finale[13].

Alors que l'équipe a également fini à la cinquième place des Jeux olympiques de Salt Lake City, il est démis de ses fonctions et est remplacé par Slavomír Lener[14].

Clubs, statistiques et médailles[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Il aura porté pour 100 matchs le maillot de l'équipe nationale, inscrivant 24 buts[15].

Championnat du monde
  • Or Médaille d'or - 1999, 2000 et 2001 (en tant qu'entraîneur avec la République tchèque)
  • Argent Médaille d'argent - 1974, 1975 et 1978 (en tant que joueur)
  • bronze Médaille de bronze - 1969 (en tant que joueur)
Jeux olympiques
  • Argent Médaille d'argent - 1976 (en tant que joueur)
  • 2002 - cinquième place (en tant qu'entraîneur avec la République tchèque)
Coupe Canada
  • Argent Médaille d'argent - 1976 (en tant que joueur)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.azhockey.com/.
  2. (fr) Saison 1956-57 de Tchécoslovaquie sur http://www.passionhockey.com.
  3. (fr) Saison 1966-67 de Tchécoslovaquie sur http://www.passionhockey.com.
  4. a et b (cs) Historique de Jihlava sur http://www.hcdukla.cz/.
  5. (cs) Liste des joueurs sélectionnés pour les différentes compétitions internationales avec la Tchécoslovaquie sur http://hokej.hansal.cz.
  6. (fr) Saison 1981-82 de Tchécoslovaquie sur http://www.passionhockey.com.
  7. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  8. (fr) Championnat du monde de 1974 sur http://www.passionhockey.com.
  9. (fr) Résumé du match Canada-Tchécoslovaquie de la finale de la Coupe Canada 1976 sur http://www.passionhockey.com.
  10. (fr) Jeux olympiques de 1976 sur http://www.passionhockey.com.
  11. (fr) Résumé de la saison 1993-94 de République tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  12. (fr) Hlinka signe avec les Penguins de Pittsburgh, article sur http://www.radio-canada.ca.
  13. (fr) Résumé de Russie - République tchèque du championnat du monde 2002 sur http://www.passionhockey.com.
  14. (fr) Informations de mai 2002 sur http://www.passionhockey.com.
  15. (cs) Liste des joueurs sélectionnés en 1978 sur http://hokej.hansal.cz.

Voir aussi[modifier | modifier le code]