Josef Ackermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ackermann.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'homme politique suisse Joseph Ackermann.
Josef Ackermann

Josef Meinrad Ackermann, né le 7 février 1948 à Walenstadt[1], dans le Canton de Saint-Gall, est un homme d'affaires suisse. Il est chairman et Chief Executive Officer (PDG) de la Deutsche Bank et vice-président de la Foundation Board du World Economic Forum.

Fils du médecin généraliste Karl Ackermann de Mels, il effectue ses études jusqu'en 1973 à l'Université de Saint-Gall (HSG) en sciences économiques et sociales. Il possède également le grade de colonel de l'armée suisse. Il se marie en 1977 avec la finlandaise Pirkko Mölsä, le couple est connu pour être de grands amateurs d'opéra.

Ses revenus 2009 pour son poste de PDG de Deutsche Bank s'élèvent à 7,98 millions d'euros[2]. Après avoir supprimé 20 000 postes à la Deutsche Bank, il est parti pantoufler au conseil de surveillance de l'assureur suisse Zurich Insurance Group[3]. Fin août 2013, suite au suicide du directeur financier de Zurich Assurance, Pierre Wauthier, Joseph Ackermann démissionne de son poste de président du conseil d'administration.

Ancien membre du comité de direction du groupe Bilderberg[4].

Il est resté célèbre pour sa condamnation à verser 3,2 millions d'euros dans le cadre de l'affaire Mannesmann.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Zehn Dinge, die Sie noch nicht über den Top-Banker wussten. In: Handelsblatt vom 28. Mai 2010
  2. http://people.forbes.com/profile/josef-ackermann/26069
  3. Marianne, n°803 du 8 septembre 2012, p.21
  4. (en) « Former Steering Committee Members », sur Bildergbergmeetings.org