José Roberto da Silva Júnior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zé Roberto.
Zé Roberto
Ze Roberto 2011.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil Grêmio
Biographie
Nom José Roberto tirbutino da Silva Júnior
Nationalité Drapeau : Brésil Brésil
Naissance 6 juillet 1974 (40 ans)
Lieu São Paulo
Taille 1,72 m
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1996 Drapeau : Brésil Portuguesa 061 0(1)
1996-1998 Drapeau : Espagne Real Madrid 021 0(1)
1998 Drapeau : Brésil CR Flamengo 011 0(0)
1998-2002 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 141 (18)
2002-2006 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 157 0(8)
2006-2007 Drapeau : Brésil Santos FC 032 0(5)
2007-2009 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 059 0(9)
2009-2011 Drapeau : Allemagne Hambourg SV 072 0(8)
2011-2012 Drapeau : Qatar Al-Gharafa 14 (1)
2012- Drapeau : Brésil Grêmio 74 (14)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-2006 Drapeau : Brésil Brésil 084 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Roberto tirbutino da Silva Júnior, plus connu sous le nom de Zé Roberto, est un footballeur brésilien né le 6 juillet 1974 à São Paulo. Il évolue au poste de milieu offensif gauche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce gaucher réputé pour ses dribbles et ses centres, est l'une des figures majeures du championnat allemand de football où il a remporté quelques-uns de ses plus grands trophées. International brésilien depuis 1995, il a disputé la Coupe du monde 1998 et la Coupe du monde 2006.

Dès ses débuts, Zé Roberto s'est forgé une réputation dans le Championnat paulista, qui lui vaudra notamment d'être sélectionné très tôt avec le Brésil et de rejoindre les rangs du Real Madrid. En 1998, il fait partie de la sélection brésilienne finaliste de la Coupe du monde.

C'est surtout au sein du Bayer Leverkusen qu'il rejoint en 1998, qu'il va véritablement acquérir une autre dimension. En 2002, le club allemand impressionne en s'alignant en finale de la Coupe d'Allemagne, en finale de la Ligue des champions et en occupant pendant une bonne partie de la saison, la tête du championnat allemand. Le Bayer Leverkusen ne remportera aucun de ces trois titres, mais permettra de faire connaître des joueurs comme Yildiray Bastürk, Michael Ballack, Lúcio, et Zé Roberto, véritables artisans du parcours de leur équipe. Les trois derniers cèderont rapidement aux offres alléchantes du Bayern Munich (12 M€ pour Ze Roberto). Dès la saison suivante, Zé Roberto fera les beaux jours du club bavarois.

Pendant quatre saisons, Zé Roberto s'illustre en remportant des titres avec le Bayern (4 doublés Coupe-Championnat en 2003, 2005, 2006 et 2008). En 2006, en désaccord avec l'entraîneur, Felix Magath, il critique ouvertement le club et décide de signer un contrat d'un an pour le club brésilien de Santos FC. Il remporte le championnat paulista et retourne la saison suivante au Bayern Munich.

En janvier 2008, il a annoncé qu'il ne reconduirait pas son contrat avec le Bayern Munich. En juin 2009, il décide de quitter le club pour rejoindre le Hambourg SV pour une durée de deux ans.

Avec l'équipe du Brésil, Zé Roberto fut titulaire lors de la Coupe du monde 2006, au poste de milieu central (et non à gauche où évoluait Ronaldinho). Sa performance fut ternie par l'élimination en quart de finale d'un Brésil peu convaincant lors de la compétition.

Le 2 avril 2011, il bat le record de matchs disputés par un étranger en Bundesliga lors du match opposant Hoffenheim à Hambourg. C'est son 331e disputé en Allemagne. Il bat ainsi le record de Sergej Barbarez (330 matchs)[1].


À l'issue du Championnat du Brésil de football 2012, il termine 3e avec son club en étant un des artisans de cette réussite avec 4 buts et 6 passes décisives.

Le 3 décembre 2012, il est récompensé de sa magnifique saison en figurant dans l'équipe type de la revue Placar pour le championnat national 2012[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a eu 84 sélections avec l'équipe du Brésil (6 buts)[3]. Sa première apparition en équipe nationale a eu lieu en août 1995 et il prend sa retraite après la défaite lors de la Coupe du monde 2006 en quart de finale contre la France.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]