José Maria Sison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Maria Sison est un écrivain et militant communiste philippin. Il est né le 8 février 1939. Il a étudié à l'Université des Philippines et en Indonésie. Il a fondé en 1968 l'actuel Parti communiste philippin.

Depuis août 2002, son nom figure sur la liste des personnes suspectée de soutenir le terrorisme par les États-Unis et l'Union européenne (mais la CJCE a annulé la décision portant son nom sur la liste des personnes suspectées de soutenir le terrorisme par un arrêt du 1er février 2007). Le 28 août 2007, il a été arrêté par la police néerlandaise pour trois meurtres (Romulo Kintanar en 2003, Arturo Tabara et Stephen Ong en 2006) qu'il est suspecté d'avoir commandité aux Pays-bas (d'où compétence des Pays-bas pour le juger). En octobre 2007, Sison a été remis en liberté car les charges pesant sur lui n'étaient pas suffisantes pour le maintenir en détention, néanmoins, l'enquête continue[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://ledrapeaurouge.ca/2007/08/exigeons-la-liberation-de-jose-maria-sison