José Maria Pedroto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Maria Pedroto
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom José Maria de Carvalho Pedroto
Nationalité Drapeau du Portugal Portugal
Naissance 21 octobre 1928
Lieu Almacave (Portugal)
Décès 8 janvier 1985 (à 56 ans)
Lieu Porto (Portugal)
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
1944-1945 Drapeau : Portugal FC Pedras Rubras
1945-1948 Drapeau : Portugal Leixões SC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1948-1950 Drapeau : Portugal Lusitano VRSA
1950-1952 Drapeau : Portugal CF Belenenses[1]
1952-1960 Drapeau : Portugal FC Porto
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1952-1957 Drapeau : Portugal Portugal 17 (0)[2]
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1960-1962 Drapeau : Portugal FC Porto U19
1962-1964 Drapeau : Portugal Académica 39,68%
juin 1964-fév 1965 Drapeau : Portugal Leixões SC[3] 20,09%
1965-1966 Drapeau : Portugal Varzim SC[4] 33,33%
1966-avril 1969 Drapeau : Portugal FC Porto[5] 60,75%
1969-déc1973 Drapeau : Portugal Vitória Setúbal[6] 58,19%
avr 1974-déc1976 Drapeau : Portugal Portugal 37,50%
1974-1976 Drapeau : Portugal Boavista FC[7] 64%
1976-1980 Drapeau : Portugal FC Porto 68,35%
oct 1980-1982 Drapeau : Portugal Vitória Guimarães[8] 41,38%
juin 1982-déc 1983 Drapeau : Portugal FC Porto 73,68%
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Maria de Carvalho Pedroto est un footballeur et entraîneur portugais né le 21 octobre 1928 à Almacave dans le district de Lamego et mort le 8 janvier 1985. Il est enterré dans le cimetière de Agramonte, dans le mausolée du FC Porto. Il évoluait au poste de milieu. Surnommé "Zé do Boné".

Son nom reste à jamais lié à l'histoire du football au Portugal, comme l'entraîneur, étant en grande partie responsable des changements radicaux survenus dans le football et comme celui qui a mis fin à l'hégémonie des deux grands clubs de la capitale à gagner de grandes compétitions, ainsi qu'à la prépondérance des clubs du sud, dans la 1re division nationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Jeune, il joue au FC Pedras Rubras, club qu'il fonde avec d'autres jeunes amateurs de football. Il en est le capitaine et même président[9]. Puis à 17 ans au Leixões SC. Milieu droit, il commence sa carrière professionnelle au Lusitano VRSA après son service militaire. La saison suivante, les Lusitaniens, sont relégués. Ses bonnes performances suscitent l'intérêt du FC Porto et du Belenenses, qui finit par le faire signer en 1950, le Club lui offre 25 "Contos" pour jouer au "Restelo". Tout en étant joueur, il est employé à l'Hidro-Eléctrica do Zezere. Il y passe deux saisons et est transféré au FC Porto (Il y passe la majorité de sa carrière de 1952 à 1960), pour un transfert record pour l'époque[10] (500 "Contos"). footballeur de grand calibre, doté d'une technique sublime avec un physique solide, il participe de façon active à remporter deux championnats nationaux et deux Coupes du Portugal, il réalise d'ailleurs, le premier doublé du club en 1956. Il s'y révèle comme un des meilleurs joueurs portugais des années 1950. Il termine sa carrière à l'âge de 31 ans, avec un total de 35 buts en 178 matchs sous le maillot de Porto. Hormis ses qualités techniques il est aussi connu pour ses railleries sur ses adversaires, le premier "chambreur" du football portugais, ce qui lui cause une certaine impopularité au sein des joueurs.

Statistiques joueur[modifier | modifier le code]

Championnats Coupes nationales Coupes continentales Sélection Drapeau : Portugal Portugal Total
Saison Club Pays Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts
1948-49 Lusitano VRSA Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
1949-50 Lusitano VRSA Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
1950-51 CF Belenenses Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
1951-52 CF Belenenses Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
1
0
incomplet (1)
incomplet (0)
1952-53 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
1953-54 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
1954-55 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
2
0
incomplet (2)
incomplet (0)
1955-56[11] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
24
2
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
7
0
incomplet (31)
incomplet (2)
1956-57 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
6
0
incomplet (6)
incomplet (0)
1957-58 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
1
0
incomplet (1)
incomplet (0)
1958-59 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
5
0
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
incomplet (5)
incomplet (0)
1959-60 FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
0
0
inconnu
inconnu
Total
incomplet (29)
incomplet (2)
incomplet
incomplet
incomplet
incomplet
17
0
incomplet(46)
incomplet(2)

En sélection[modifier | modifier le code]

José Maria Pedroto compte 17 sélections en équipe du Portugal entre 1952 et 1957, une sous les couleurs du Belenenses et 16 autres sous celles du FC Porto[12]. Son premier match a eu lieu le 20 avril 1952, avec une défaite 3 à 0, en match amical, face à la France, et son dernier match, le 22 décembre 1957, avec là aussi une défaite face à l'Italie, une nouvelle fois 3 à 0, à Milan, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 1958. Capitaine de la sélection "das quinas" à quatre reprises.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

En 1960, il devient un des premiers entraîneurs portugais diplômés. Il débute, avec les équipes jeunes du FC Porto. Ces résultats, ainsi que l'excellent travail chez les jeunes du FC Porto, le conduisent au poste d'entraîneur adjoint de l'équipe nationale junior. Avec lui, le Portugal remporte son premier titre européen.

Avec d'excellentes compétences techniques associées à un discours agressif, il prend en main, en tant qu'entraîneur principal, les destinés de l'Académica de Coimbra,en 1962, où il forge plusieurs talents à cette époque. Il est remplacé par Mário Wilson, alors joueur, en 1964. Il rejoint donc le Leixões SC, où l'absence de conditions optimales pour ses ambitions ne sont pas offertes par le club, il est limogé en février 1965. Il poursuit au Varzim SC qui n'est qu'à sa deuxième année en Première division, jusqu'au terme de la saison 1965-66.

En 1966, il rejoint son club de toujours le FC Porto, remportant la coupe du Portugal en 1968. Mais, en 11 avril 1969, il est démis de ses fonctions sur décision de l'assemblée générale du club. Car à la suite d'une défaite en coupe face au grand rival Benfica, il décide d'organiser un stage bloqué de tous ses titulaires, mais certains d'entre eux refusent, devant remplir aussi leurs obligations dans leurs emplois respectifs. Afin de les punir il les fait jouer en équipe réserve, et présente une équipe remaniée en championnat, malheureusement ils perdent le match à domicile face à l'Académica de Coimbra, puis réalise un nul le match suivant hypothéquant ainsi les chances du FC Porto, de gagner le championnat.

Après cela, il part en 1969 au Vitória Setúbal, réalisant d'excellentes prestations en championnat portugais (Vice champion en 1972, 3 fois 3e, en 1970, 1973 et 1974 et 1 fois 4e en 1971), ainsi qu'en coupes d'Europe, notamment en Coupe des villes de foires 1970-1971, où il atteint les 1/4 de finale, battant en 1/8° les belges d'Anderlecht finalistes de cette compétition un an auparavant. Puis en 1/4 c'est face aux futurs vainqueurs, les anglais de Leeds. Malgré cela, en décembre 1975, il abandonne les rênes du club pour incompatibilités avec la direction.

Cinq saisons plus tard, en 1974 il rejoint l'autre club de Porto le Boavista FC, avec qui il remporte deux coupes du Portugal et atteignant la deuxième place en championnat en 1976 lors du match face à nouveau au SL Benfica, entraînée par Mário Wilson, l'autre gros caractère du football lusitanien de l'époque.

En mars 1975, le FC Porto traverse une crise de résultats, c'est alors qu'un groupe "socios" convoquent une assemblée générale extraordinaire destinée à accorder l'amnistie à José Maria Pedroto, qui depuis son limogeage en 1969 était persona non grata à Porto. Il retourne donc au FC Porto, remportant deux titres nationaux consécutifs. Il était alors joueur du club lors du dernier titre de champion. Après avoir échoué à la réalisation du triplés finissant deuxième à deux points du premier (Sporting, il quitte avec Pinto da Costa (à l'époque chef du département de Football) le FC Porto en raison de conflits internes, en octobre 1980, mais déjà remplacé au poste d'entraîneur depuis le début de la saison.

Il se retrouve au Vitória Guimarães, en cours de saison, où il réalise une belle saison, terminant 5e.

Pinto da Costa devenu président du FC Porto en 1982, lui demande de revenir au club. En dépit de ne pas avoir remporté de championnat il a contribué à jeter les bases d'un FC Porto de niveau européen. Il quitte le club en décembre 1983, au terme de la 10e journée, pour des raisons de santé. En janvier 1984, il est hospitalisé à Londres à la suite d'un cancer, mais il continue à conseiller António Morais, son fidèle adjoint, qui l'a remplacé à la barre du club du nord du Portugal. Dans ces conditions, le FC Porto atteint la finale de la Coupe des Coupes en 1984.

Il meurt le 7 janvier 1985 à Porto, victime d'un cancer.

Statistiques entraîneur[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous, comprend tous les matches officiels (Championnats, Coupes, et Coupes Européennes), hors matches amicaux.

Résultats Total
Saison Club Pays V. N. D. Cl. Titres  % V.  % N.  % D.
1962-63[13] Académica de Coimbra Drapeau : Portugal I Divisão
13
3
17
10e
0
39,40%
9,09%
51,51%
1963-64[14] Académica de Coimbra Drapeau : Portugal I Divisão
12
5
13
8e
0
40%
16,67%
43,33%
1964-65[15] Leixões SC Drapeau : Portugal I Divisão
6
4
13
Saison non terminée
0
20,09%
17,39%
62,52%
1965-66[16] Varzim SC Drapeau : Portugal I Divisão
9
7
11
7e
0
33,33%
25,93%
40,74%
1966-67[17] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
22
10
6
3e
0
57,89%
26,32%
15,79%
1967-68[18] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
26
6
7
3e
1
66,67%
15,38%
17,95%
1968-69[19] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
17
7
6
Saison non terminée
0
56,67%
23,33%
20%
1969-70[20] V. Setúbal Drapeau : Portugal I Divisão
20
5
9
3e
0
58,82%
14,71%
26,47%
1970-71[21] V. Setúbal Drapeau : Portugal I Divisão
22
7
11
4e
0
55%
17,50%
27,50%
1971-72[22] V. Setúbal Drapeau : Portugal I Divisão
22
12
5
2e
0
56,41%
30,77%
12,82%
1972-73[23] V. Setúbal Drapeau : Portugal I Divisão
24
6
13
3e
0
55,81%
13,95%
30,24%
1973-74[24] V. Setúbal Drapeau : Portugal I Divisão
15
2
4
Saison non terminée
0
71,43%
9,52%
19,05%
1974-75[25] Boavista FC Drapeau : Portugal I Divisão
21
6
8
5e
1
60%
17,14%
22,86%
1975-76[26] Boavista FC Drapeau : Portugal I Divisão
27
9
4
2e
1
67,50%
22,50%
10%
1976-77[27] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
25
6
8
3e
1
64,10%
15,38%
20,52%
1977-78[28] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
31
9
4
1er
1
70,45%
20,45%
9,10%
1978-79[29] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
22
8
3
1er
1
66,67%
24,24%
9,09%
1979-80[30] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
30
7
5
2e
0
71,43%
16,67%
11,90%
1980-81[31] Vitória Guimarães Drapeau : Portugal I Divisão
9
6
9
5e
0
37,50%
25%
37,50%
1981-82[32] Vitória Guimarães Drapeau : Portugal I Divisão
15
13
6
4e
0
44,12%
38,24%
17,64%
1982-83[33] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
29
7
5
2e
0
70,73%
17,07%
12,20%
1983-84[34] FC Porto Drapeau : Portugal I Divisão
13
0
3
Saison non terminée
0
81,25%
0%
18,75%
Total
430
145
170
-
6
57,72%
19,46%
22,82%

Coupes continentales[modifier | modifier le code]

José Maria Pedroto a dirigé durant sa carrière 70 matches en coupes Européennes[35], dont 34 avec le Vitória Setúbal[36], 30 avec le FC Porto, 4 avec la Boavista FC, 2 avec le Leixões SC


En tant que sélectionneur[modifier | modifier le code]

Passant entraîneur immédiatement après sa carrière de joueur il prend le poste d'entraîneur de l'équipe de jeunes du FC Porto et parallèlement, l'équipe nationale junior en 1960, avant mêmes de s'être occupé d'un club en tant qu'entraîneur principal et avec qui il remporte le Tournoi international juniors de l'UEFA, une épreuve regroupant les 13 meilleures équipes du vieux continent.

Il est le sélectionneur de l'équipe du Portugal de 1974 à 1976. Contrairement en club il n'a jamais réussit à imposer son style auprès de l'équipe nationale. Ses meilleurs résultats sont deux nuls contre l'Angleterre lors des qualifications de l'Euro 76, dont l'un à Wembley. Il a pour adjoint Juca, qui le remplacera deux après une série de 3 victoires consécutives. Il reste aussi célèbre pour la décision de ne pas rappeler Eusébio, en sélection. Ainsi que d'avoir créer le "Club Portugal".

Statistiques sélectionneur[modifier | modifier le code]

Résultats Total
Saison Club Pays V. N. D. Titres  % V.  % N.  % D.
1960-61 Portugal U19 Drapeau : Portugal
Inconnu
Inconnu
Inconnu
Inconnu
0
0
0
1973-74 Portugal Drapeau : Portugal
0
1
0
0
0%
100%
0%
1974-75 Portugal Drapeau : Portugal
2
1
4
0
28,57%
14,28%
57,15%
1975-76 Portugal Drapeau : Portugal
1
2
1
0
25%
50%
25%
1976-77 Portugal Drapeau : Portugal
3
0
1
0
75%
0%
25%
Total
6
4
6
0
37,50%
25%
37,50%

Matchs de l'équipe du Portugal sous l'ère José Maria Pedroto[modifier | modifier le code]

Liste des rencontres de l'équipe du Portugal sous José Maria Pedroto.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Avec le FC Porto (3)[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Avec le FC Porto (6)[modifier | modifier le code]

Avec le Boavista FC (2)[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) José Maria Pedroto à Belenenses sur futpt.blogspot.fr
  2. (en) Fiche de José Maria Pedroto sur eu-football.info
  3. (pt) José Maria Pedroto à Leixões sur futpt.blogspot.fr
  4. (pt) José Maria Pedroto à Varzim sur futpt.blogspot.fr
  5. (pt) José Maria Pedroto à Porto sur futpt.blogspot.fr
  6. (pt) José Maria Pedroto à Setúbal sur futpt.blogspot.fr
  7. (pt) José Maria Pedroto à Boavista sur futpt.blogspot.fr
  8. (pt) José Maria Pedroto à Guimarães sur futpt.blogspot.fr
  9. (pt) Biographie de Pedroto sur portuguesefutebol.com
  10. (pt) Pedroto au Belenenses sur osbelenenses.com
  11. (pt) Saison I Divisão 1955-56 sur arquivista.wordpress.com
  12. (en) Sélections de José Maria Pedroto sur eu-football.info
  13. (pt) Saison 1962-63 sur arquivista.wordpress.com
  14. (pt) Saison 1963-64 sur arquivista.wordpress.com
  15. (pt) Saison 1964-65 sur arquivista.wordpress.com
  16. (pt) Saison 1965-66 sur arquivista.wordpress.com
  17. (pt) Saison 1966-67 sur arquivista.wordpress.com
  18. (pt) Saison 1967-68 sur arquivista.wordpress.com
  19. (pt) Saison 1968-69 sur arquivista.wordpress.com
  20. (pt) Saison 1969-70 sur arquivista.wordpress.com
  21. (pt) Saison 1970-71 sur arquivista.wordpress.com
  22. (pt) Saison 1971-72 sur arquivista.wordpress.com
  23. (pt) Saison 1972-73 sur arquivista.wordpress.com
  24. (pt) Saison 1973-74 sur arquivista.wordpress.com
  25. (pt) Saison 1974-75 sur arquivista.wordpress.com
  26. (pt) Saison 1975-76 sur arquivista.wordpress.com
  27. (pt) Saison 1976-77 sur arquivista.wordpress.com
  28. (pt) Saison 1977-78 sur arquivista.wordpress.com
  29. (pt) Saison 1978-79 sur arquivista.wordpress.com
  30. (pt) Saison 1979-80 sur arquivista.wordpress.com
  31. (pt) Saison 1980-81 sur arquivista.wordpress.com
  32. (pt) Saison 1981-82 sur arquivista.wordpress.com
  33. (pt) Saison 1982-83 sur arquivista.wordpress.com
  34. (pt) Saison 1983-84 sur arquivista.wordpress.com
  35. (pt) Jorge Jésus, égalise Pedroto en nombre de matchs en compétitions européennes sur noticias-do-futebol.com
  36. (pt) Parcours du V. Setúbal en compétitions européennes sur vfc.no.sapo.pt
  37. (pt) Championnats du V. Setúbal sur vfc.no.sapo.pt
  38. (pt) participation du V. Setúbal en coupe du Portugal sur vfc.no.sapo.pt

Liens externes[modifier | modifier le code]