José María Gutiérrez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guti.
Guti
Gutti.jpg
Biographie
Nom José María Gutiérrez Hernández
Nationalité Drapeau : Espagne Espagne
Naissance 31 octobre 1976 (37 ans)
Lieu Madrid (Espagne)
Taille 1,85 m
Poste Milieu offensif, Milieu relayeur, Second attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
19951996 Drapeau : Espagne Real Madrid Castilla 026 (11)[1]
19962010 Drapeau : Espagne Real Madrid 542 (77)
20102011 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 040 (12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
19992006 Drapeau : Espagne Espagne 014 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José María Gutiérrez Hernández, plus connu sous le nom de Guti, est un ancien joueur espagnol de football né le 31 octobre 1976 à Madrid. Milieu de terrain complet doté d'un très bon sens du jeu, Guti a aussi joué en attaque au début de sa carrière.

Actuellement il est entraineur assistant au sein du centre de formation du Real Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guti sous le maillot du Real Madrid

Formé par le Real Madrid, son club de toujours, il débute en Liga en 1995 mais ce n'est qu'à partir de 1998 qu'il devient un joueur à part entière de l'équipe première.

Il est sélectionné pour la première fois dans l'équipe d'Espagne en 1999 avec laquelle il manque de peu de jouer la Coupe du Monde 2002 (il est blessé).

S'imposant comme une pièce maîtresse du Real Madrid des années 2002-2004, Guti endosse le rôle de meneur du jeu à la fin de la saison 2004-2005. Son début de saison 2005-2006 est lui aussi très bon, malgré quelques matches ratés. Guti est très apprécié au club en raison de ses ouvertures et de ses passes en profondeur. C'est l'un des meilleurs passeurs décisifs du Real Madrid.

La tradition du club voulant que le capitaine de l'équipe soit l'un des joueurs les plus anciens, Guti devient après la blessure de Raúl capitaine de l'équipe (le troisième capitaine étant Roberto Carlos). En 2004-2005, Guti dispute 33 matches de Liga, inscrit 4 buts et reçoit un carton rouge.

Lors d'une conférence du président Ramón Calderón, avocat de formation, devant des étudiants en droit, le 16 janvier 2006 à Madrid, ne se doutant pas que ses propos allaient être enregistrés par un journaliste d'une radio espagnole, le président du Real se lâche littéralement, expliquant que « Guti, à 31 ans, (est) toujours un espoir ».

Guti réalise une belle saison 2006-2007 : de nombreuses fois remplaçant, il entre souvent en seconde période et change la donne pour son équipe grâce à ses passes magnifiques. En effet, Guti réalise de très bons matchs en 2007 et contribue largement au sacre de son équipe en Liga, en témoignent ses matchs références face à Barcelone au match aller et sa rentrée fracassante face au FC Séville.

Titulaire au début de la saison 2007/2008 il perd sa place à la suite d'une expulsions contre Murcie (1-1). Lors du match suivant contre le Racing Santander (3-1 pour le Real) Bernd Schuster titularise le brésilien Julio Baptista. Le brésilien réalise d'excellente performance ce qui lui vaut plus de temps de jeu mais Guti récupère ensuite sa place dans l'équipe et s'impose, en tant que meneur de jeu excentré, comme une des pièces maîtresses du système prôné par Bernd Schuster, son positionnement judicieux lui permet d'exprimer toute sa « vista » et sa qualité de passeur décisif, finissant l'année avec 14 passes décisives à son actif et sans aucun doute avec le titre du meilleur milieu de terrain du championnat espagnol.

Guti réalise un match époustouflant avec le Real Madrid contre Valladolid lors d'une écrasante victoire 7-0. Il est auteur de 3 passes décisives et de 2 buts. Malgré de grandes performances avec le Real Madrid, Luis Aragonés rechigne à le sélectionner en équipe nationale au même titre que son coéquipier au Real Madrid, Raúl.

Le 14 septembre 2008, il inscrit contre le CD Numancia le 5 000ème but du Real Madrid en Liga. Puis le 29 novembre contre Getafe, il dispute son 500ème match toutes compétitions confondues avec le Real (pour 72 buts d'inscrits).

L'année 2009-2010 devait sonner la fin des icônes madrilènes Guti et Raùl en raison du recrutement faramineux opéré par Florentino Pérez, déterminé à donner un nouvel élan galactique à un Real Madrid qui semble avoir perdu son aura européen depuis la fin de l'ère des Zidane et Figo. Néanmoins, la saison débute de manière fabuleuse pour Guti qui délivre ses meilleurs copies sous le maillot madrilène, inscrivant 3 buts en 5 rencontres dont un superbe lob contre le FC Zurich. Mais ce dernier se blesse et retrouve les terrains quelques semaines plus tard en coupe du Roi lors de la bérézina du Real Madrid à Alcorcon, modeste pensionnaire de division 3 espagnole, une sanglante défaite 4 à 0. A la mi-temps de cette rencontre, Guti aurait eu un accrochage avec son entraîneur Manuel Pellegrini, dont il semblait cependant avoir la pleine confiance. Ce dernier décide de l'écarter du groupe, Guti vit alors une période noire dans le club de son cœur avec beaucoup d'interrogations quant à son avenir. Il réintégrera l'équipe première à San Mames contre Bilbao et proposera dès lors des copies excellentes qui lui vaudront de retrouver une place en équipe première. Il marquera les esprits par une talonnade spectaculaire lors du match contre le Deportivo La Corogne.

Le milieu de terrain espagnol Guti s'engage pour deux années, avec une rémunération annuelle de 2,7 millions d'euros et rejoint le club stanbouliote Beşiktaş. Le 14 novembre 2011, il résilie son contrat d'un commun accord avec son club. Le 12 juillet 2012, faute d'accord avec le club de West Ham, Guti met un terme à sa carrière et décide de raccrocher les crampons. Considéré toutefois comme l'un des plus gros talent de sa génération, il laisse derrière lui un sentiment d'inachevé malgré un très gros palmarès décroché avec le Real Madrid.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Guti est doté d'une vision de jeu incroyable. Bien qu'étant inconstant, c'est un joueur qui était capable de coups de génie dignes des plus grands meneurs de jeu. Malgré un pied droit presque inexistant, il se démarque par des gestes très simples mais efficaces afin de se sortir des positions délicates et orienter l'attaque très rapidement grâce à ses passes très précises. Un style de jeu qui correspondait parfaitement au style de jeu en contre très rapide du Real Madrid. Joueur au style unique et d'une élégance rare sur un terrain de football, ses coéquipiers en diront le plus grand bien, entre autres le brésilien Ronaldo, qui dira que le meilleur passeur avec qui il a joué était Guti. Venant d'un joueur ayant évolué avec des passeurs tels que Pirlo, Ronaldinho ou Zidane, le compliment est de taille. Bien qu'un palmarès impressionnant, une carrière longue au plus haut niveau et des matchs de qualité époustouflante (par exemple contre Valladolid [7-0] ou son entrée contre Séville en 2010 [3-2]), Guti quittera le Real Madrid avec un arrière goût d'inachevé pour un joueur d'un potentiel aussi grand.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Passes décisives mémorables[modifier | modifier le code]

  • Liga 2005/2006 ; Real Madrid C.F. - FC Séville 4-2. Il réalise deux assists admirables lors de ce match pour Zinédine Zidane, dont une talonnade accomplie parfaitement qui perce toute la défense et arrive dans les pieds de Zidane, seul au point de penalty.
  • Liga 2009/2010 ; Deportivo La Corogne - Real Madrid C.F. 1-3. Lors d'un contre éclair, Guti reçoit la balle au point de penalty par une passe de Kaka. Seul face au gardien, il surprend tout le monde avec une talonnade pour Karim Benzema, arrivant derrière lui, qui marque.
  • Liga 2007/2008 ; Real Madrid C.F. - Real Valladolid 7-0. Il réalise lors de ce match 3 passes décisives et 2 buts. Parmi les assists, le une-deux instantané avec Raùl qui laissa toute la défense pantoise et la passe longue de 40-50 mètres qui mit Arjen Robben en position idéale pour marquer en lobant la moitié de l'équipe adverse ont marqué les esprits.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Guti

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :