José Manuel Balmaceda Fernández

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Manuel Balmaceda

alt=Description de l'image JM Balmaceda autografiada cropped.jpg.
Naissance 19 juillet 1840
Hacienda Bucalemu
Décès 19 septembre 1891
Santiago du Chili, Chili
Profession Président du Chili (1886 à 1891)

José Manuel Balmaceda Fernández (Hacienda Bucalemu ; 19 juillet 1840 - † Santiago, 19 septembre 1891) fut président du Chili entre 1886 et 1891. Il se suicida à l'issue de la Guerre civile chilienne de 1891 que son clan perdit face à la Junte parlementaire d'Iquique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du sénateur Manuel José de Balmaceda et d'Encarnación Fernández, José Manuel Balmaceda Fernández fait ses études au Collège Sagrados Corazones de los padres franceses à Santiago du Chili et au Seminario Conciliar, lieu où il développe une vocation sacerdotale précoce, qu'il va toutefois abandonner peu de temps après, sans devenir anti-religieux pour autant.

En 1865, il est désigné secrétaire de Manuel Montt Torres au Congrès Américain de Lima. L'ex-président marque fortement Balmaceda spécialement par sa force morale, sa capacité organisatrice et l'énergie créatrice. Il est le confondateur du journal La Libertad et orateur du Club de la réforme. Entre 1870 et 1882, il est élu en quatre occasions consécutives député pour Carelmapu.

En 1878, le président Aníbal Pinto Garmendia le nomme ministre plénipotentiaire auprès du gouvernement argentin, réussissant que les autorités transandines se mettent à respecter la neutralité durant la Guerre du Pacifique. Cette gestion lui permet d'avoir le soutien de Domingo Santa maria, qui le désigne Chancelier lors de son premier cabinet en 1881. Il devient ensuite ministre de l'Intérieur.

Santa maria le choisit comme successeur. Il est désigné dans une convention libéral-nationale comme candidat à la présidence de la république. Son possible rival José Francisco Vergara retire sa candidature et Balmaceda est élu président de la république par 324 électeurs sur 330.

Programme politique[modifier | modifier le code]

Les principaux thèmes de Balmaceda à sa prise du pouvoir sont :

  • Développement économique du pays par le biais de travaux publics, incluant les chemins de fer, écoles, chemins, hôpitaux, prisons...
  • Terminer avec le monopole du Salpêtre, en devenant une richesse stable (selon son plan en dotant le pays d'équipements et en éduquant la population)
  • Harmonie entre l'Église et le gouvernement en terminant avec les luttes théologiques.
  • Enfin unir le libéralisme en une seule grande famille (jusque là divisé en dissident luminaires et radicaux)

Premier ministère[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Le 18 septembre 1886 ses ministres sont:

  • Intérieur : Eusebio Lillo (libéral)
  • Propriété : Agustin Edwads Ross (national)
  • Relations : Joaquin Godoy (libéral)
  • Justice, Culte et Instruction Publique : Pedro Montt Montt (national)
  • Guerre et marine : Evaristo Sanchez (libéral)