José Luandino Vieira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Luandino Vieira, pseudonyme de José Mateus Vieira da Graça (né le 4 mai 1935 à Vila Nova de Ourém au Portugal), est un écrivain angolais, poète, conteur, traducteur, lauréat du prix Camões en 2006. Il a également utilisé les pseudonymes de José Graça et José Muimbu[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

José Luandino Vieira est né au Portugal, mais ses parents se sont installés en Angola alors qu'il n'avait que 3 ans. Il a grandi et fait ses études à Luanda. Il s'est engagé politiquement en faveur de l'indépendance de l'Angola, dont il détient aujourd'hui la citoyenneté. Cet engagement lui a valu d'être emprisonné par la PIDE en 1959, puis en 1961 et condamné à 14 ans de prison. En 1964, il a été transféré en 1964 au camp de Tarrafal, où il a passé huit ans, il a été libéré en 1972, et placé sous surveillance contrôlée à Lisbonne.

Il est membre fondateur de l'Union des Ecrivains Angolais, dont il a été secrétaire général depuis la fondation, le 10 décembre 1975, jusqu'en 1992.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Classement par genre et par date de première parution en langue originale.

Contes[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Littérature pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • A guerra dos fazedores de chuva com os caçadores de nuvens. Guerra para crianças, 2006

Autres[modifier | modifier le code]

  • Kapapa : pássaros e peixes, 1998
  • À espera do luar, 1998

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité de la BNF

Liens externes[modifier | modifier le code]

Présentation de l'auteur à l'occasion de la remise du prix Camões