José Jiménez Lozano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Jiménez Lozano

Description de cette image, également commentée ci-après

José Jiménez Lozano en 2013

Activités Écrivain, poète, journaliste
Naissance 13 mai 1930 (84 ans)
Langa, Drapeau : Royaume d'Espagne Espagne
Langue d'écriture Castillan
Genres roman, essai, poésie
Distinctions Prix national des Lettres espagnoles (1992)
Prix Cervantes (2002)

José Jiménez Lozano (né le 13 mai 1930 à Langa dans la province d'Ávila) est un écrivain, essayiste, poète et journaliste espagnol.

Il obtient en 1992 le Prix national des Lettres espagnoles, puis en 2002 le Prix Cervantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Langa (province d'Ávila), il passe son enfance à Arévalo. Il vit actuellement à Alcazarén (Valladolid). Il mène des études en journalisme à la Escuela Oficial de Periodismo de Madrid en 1951, en droit à l'université de Valladolid, et en philosophie et en lettres à l'université de Salamanque.

Collaborateur de El Norte de Castilla, à Valladolid depuis 1958, il en fut rédacteur (1962-1978), sous-directeur (1978-1979), et directeur de 1992 jusqu'à sa retraite en 1995.

Il est également auteur de nouvelles, d'essais, de poésies.

Peu connu du grand public, il s'est intéressé, autant comme journaliste que comme écrivain, à des thèmes sociaux et religieux. Son œuvre est peu traduite en français.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Essais
  • Nosotros los judíos (1961)
  • Un cristiano en rebeldía (1963)
  • Meditación sobre la libertad religiosa (1966)
  • La ronquera de Fray Luis de León y otras inquisiciones (1973)
  • Retratos y soledades (1977)
  • Los cementerios civiles y la heterodoxia española (1979)
  • Monasterios de Valladolid (1980)
  • Sobre judíos, moriscos y conversos (1982)
  • Guía espiritual de Castilla (1984)
  • Juan XXIII (1985)
  • Ávila (1988)
  • Los ojos del icono (1988)
  • La Lugareja (1991)
  • Pecado, poder y sociedad en la historia (1992)
  • Ni venta ni alquilaje (1992)
  • Castilla y León inolvidable (1994)
  • Fray Luis de León (2001)
  • El narrador y sus historias (2003)
  • Contra el olvido (2003)
Romans
  • Historia de un otoño (1971)
  • El Sambenito (1972)
  • La salamandra (1973)
  • Duelo en la Casa Grande (1982)
  • Parábolas y circunloquios de Rabí Isaac Ben Yehuda, 1325-1402 (1985)
  • Los ojos del icono (1988)
  • Sara de Ur (1989)
  • Estampas y memorias (1990)
  • El mudejarillo (1992)
  • Relación topográfica (1993)
  • La boda de Ángela (1993)
  • Teorema de Pitágoras (1995)
  • Las sandalias de plata (1996)
  • Los compañeros (1997)
  • Ronda de noche (1998)
  • Las señoras (1999)
  • Maestro Huidobro (1999)
  • Un hombre en la raya (2000)
  • Los lobeznos (2000)
  • El viaje de Jonás (2002)
  • Carta de Tesa (2004)
  • Las gallinas del licenciado (2005)
  • Libro de visitantes (2007)
  • Agua de noria (2008)
Poésie
  • Tantas devastaciones (1992)
  • Un fulgor tan breve (1995)
  • El tiempo de Eurídice (1996)
  • Pájaros (2000)
  • Elegías menores (2002)
  • Elogios y celebraciones (2005)
  • Enorme luna (2005)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Jiménez Lozano a reçu les récompenses suivantes: Prix de la Critique (1987), Premio de Castilla y León (1988), Prix national des Lettres espagnoles (1992), Premio Luca de Tena de journalisme (1994), Medalla de Oro al Mérito en las Bellas Artes (1998), Premio Nacional de Periodismo "Miguel Delibes" (2000) , et finalement le Prix Cervantes (2002).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]