José Iván Gutiérrez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gutiérrez et Palacios.
Gutiérrez Palacios est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Gutiérrez ; le second, maternel, souvent omis, est Palacios.
José Iván Gutiérrez Palacios
Image illustrative de l'article José Iván Gutiérrez
José Iván Gutiérrez durant le Tour de France 2011
Informations
Nom José Iván Gutiérrez Palacios
Date de naissance 27 novembre 1978 (36 ans)
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Équipe actuelle Movistar
Spécialité Rouleur[1]
Équipes amateurs
1997-1998
1999
Iberdrola
Iberdrola-Loina
Équipes professionnelles
09.1999-12.1999
2000
2001
2002-2003
2004
01.2005-06.2005[n 1]
06.2005-12.2005[n 2]
2006
2007-2010
2011-
ONCE-Deutsche Bank (stagiaire)
ONCE-Deutsche Bank
ONCE-Eroski
iBanesto.com
Illes Balears-Banesto
Illes Balears
Illes Balears-Caisse d'Épargne
Caisse d'Épargne-Illes Balears
Caisse d'Épargne
Movistar
Principales victoires
6 championnats
MaillotEspaña.PNG Champion d'Espagne contre-la-montre 2000, 2004, 2005 et 2007
MaillotEspaña.PNG Champion d'Espagne sur route 2001 et 2010
4 courses à étapes
Eneco Tour 2007 et 2008
Tour de Murcie (Tour de Murcie)
Tour méditerranéen (2007)
José Iván Gutiérrez lors de sa victoire à l'Eneco Tour 2007.
José Iván Gutiérrez lors de la présentation du Tour de France 2010.

José Iván Gutiérrez Palacios, plus connu sous le nom d’Iván Gutiérrez, né le 27 novembre 1978 à Hinojedo (es), est un coureur cycliste espagnol, professionnel depuis 2000 et membre de l'équipe Movistar. Son frère David a été également coureur professionnel une année dans l'équipe Footon-Servetto.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Ivan Gutiérrez passe professionnel en 2000 au sein de l'équipe ONCE-Deutsche Bank. Après une année d'apprentissage, durant laquelle il parvient à obtenir le titre de champion d'Espagne du contre-la-montre, il réalise sa première performance notable en 2001, en remportant le Championnat d'Espagne de cyclisme sur route. À la fin de l'année, il est 107e mondial.

En 2002, il passe dans l'équipe iBanesto.com, qui avait besoin de rouleurs, et remporte quelques courses mineures. C'est l'année suivante qu'il intègre pour la première fois les cent premiers du classement UCI : sa quatrième place au Tour de Murcie et sa cinquième place au Regio-Tour ainsi que ses victoires au Tour d'Émilie et à l'Escalade de Montjuïc lui permettent d'atteindre la 83e place.

2004 est pour Gutiérrez une très bonne saison : il réalise de bonnes performances dans les courses par étapes (deuxième du Tour de Murcie, du Critérium international, troisième du Tour de Castille-et-León et confirme son statut de bon rouleur (il est une nouvelle fois champion d'Espagne du contre-la-montre et termine troisième du Grand Prix des Nations). Sa 37e place mondiale lui permet de faire partie des leaders de l'équipe.

Sa saison 2005 est plus mitigée : s'il remporte une troisième fois le championnat d'Espagne du contre-la-montre et qu'il termine et qu'il termine deuxième du championnat du monde de la discipline, s'affirmant ainsi parmi les meilleurs rouleurs du peloton, il ne remporte que la Classique d'Almeria, et ne réalise pas d'autres performances majeures.

Il renoue avec la réussite en 2006, atteignant la quatrième place du Tour méditerranéen et du Critérium international, la deuxième du Tour de Murcie, et remportant plusieurs étapes dans ces courses et au Tour de Burgos.

En 2007, il gagne le Tour méditerranéen et l'Eneco Tour.

En 2008, il gagne l'Eneco Tour pour la deuxième fois.

En 2009, c'est une année blanche pour lui il se contente d'un contre-la-montre par équipe au Tour méditerranéen. Il participe une fois de plus au championnat du monde.

En 2010, il renoue avec la victoire au Championnat d'Espagne de cyclisme sur route ou il termine deuxième du champion d'Espagne du contre-la-montre et troisième du Trofeo Deià . Il est notamment dans l'échappée de la cinquième étape du Tour de France 2010 puis il termine a la sixième du Tour de Burgos avec une deuxième place lors de la deuxième étape et sixième lors de l'étape reine. Il est appelé en remplacement de Rubén Plaza pour l'épreuve contre-la-montre des championnats du monde à Melbourne. Il termine a la 17e place des championnats du monde contre-la-montre.

José Iván Gutiérrez chute lors de la 6e étape du Tour de France 2012 et se blesse à un genou. Il est non-partant le lendemain[2].

Fin 2014 il arrête sa carrière de coureur cycliste et intègre l'encadrement de l'équipe Movistar[3].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

10 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2005 : abandon (9e étape)
  • 2013 : 119e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2005 au 10 juin 2005
  2. Du 11 juin 2005 au 31 décembre 2005
  3. Alberto Contador, initialement troisième de l'épreuve, a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport. Gutiérrez, initialement quatrième, est alors reclassé troisième[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Caisse d'Épargne » [PDF], sur letour.fr (consulté le 1er septembre 2010)
  2. « José Ivan Gutierrez quitte également le Tour », sur rtbf.be,‎ 7 juillet 2012
  3. Julien Tissot, « Route - Gutiérrez intègre le staff de la Movistar », sur cyclismactu.fr,‎ 22 novembre 2014 (consulté le 23 novembre 2014)
  4. http://masdeporte.as.com/masdeporte/2006/07/02/polideportivo/1151877902_850215.html
  5. « Contador suspendu deux ans ! », sur lequipe.fr,‎ 6 février 2012
  6. « 24 Jun 2011 - Individual time trial: La Vall d'Uxo - La Vall d'Uxo », sur uci.infostradasports.com (consulté le 5 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :