José Emilio Pacheco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacheco.

José Emilio Pacheco

Description de cette image, également commentée ci-après

José Emilio Pacheco à ITESM-Ciudad de Mexico (2010).

Nom de naissance José Emilio Pacheco Berny
Naissance 30 juin 1939
Mexico
Décès 26 janvier 2014 (à 74 ans)
Mexico
Langue d'écriture espagnol
Distinctions prix Cervantes

José Emilio Pacheco (30 juin 1939 à Mexico - 26 janvier 2014 à Mexico) est un écrivain, poète, essayiste et traducteur mexicain ainsi qu'un scénariste de cinéma. Spécialiste de la littérature mexicaine du XIXe siècle et de Jorge Luis Borges, il a enseigné dans de nombreuses universités (l'Université nationale autonome du Mexique, l'Université du Maryland, l'Université d'Essex, et quelques autres aux États-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni) et a dirigé la Bibliothèque Universitaire de l'UNAM.

Il a reçu le prix Cervantes en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Emilio Pacheco étudie le droit et la littérature à l'université nationale autonome du Mexique, mais en sort sans avoir obtenu de diplôme. Il travaille dans des revues littéraires[1]. Il écrit des nouvelles, rassemblées en 1959 dans le recueil La sangre de Medusa y otros cuentos marginales. Au cours des années 1960, il publie le recueil de poèmes Los elementos de la noche, ainsi que des romans[2]. Ses ouvrages ont été traduits en plusieurs langues et Pacheco a lui même traduit en espagnol les œuvres d'auteurs comme Samuel Beckett et Tennessee Williams[1].

Il enseigne la littérature dans différentes universités, notamment l'université du Maryland[1],[3].

Le prix Cervantes, prix littéraire le plus prestigieux du monde hispanophone, lui est attribué en 2009[3],[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvre poétique[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Los elementos de la noche
  • 1966 : El reposo del fuego
  • La arena errante
  • Siglo pasado
  • 1970 : No me preguntes cómo pasa el tiempo
  • El silencio de la luna
  • 1976 : Islas a la deriva

Œuvre narrative[modifier | modifier le code]

  • 1959 : La sangre de Medusa y otros cuentos marginales
  • 1963 - 1969 : El viento distante
  • 1967 : Morirás lejos
  • 1972 : El principio del placer
  • 1981 : Las batallas en el desierto
  • 1992 : Tarde de agosto

Récompenses littéraires[modifier | modifier le code]

José Emilio Pacheco a obtenu les récompenses suivantes au cours de sa carrière :

Filmographie (scénariste et dialoguiste)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]