José Emilio Pacheco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacheco.

José Emilio Pacheco

Description de cette image, également commentée ci-après

José Emilio Pacheco à ITESM-Ciudad de Mexico (2010).

Nom de naissance José Emilio Pacheco Berny
Naissance
Mexico
Décès (à 74 ans)
Mexico
Langue d'écriture espagnol
Distinctions prix Cervantes

José Emilio Pacheco (30 juin 1939 à Mexico - 26 janvier 2014 à Mexico) est un écrivain, poète, essayiste et traducteur mexicain ainsi qu'un scénariste de cinéma. Spécialiste de la littérature mexicaine du XIXe siècle et de Jorge Luis Borges, il a enseigné dans de nombreuses universités (l'Université nationale autonome du Mexique, l'Université du Maryland, l'Université d'Essex, et quelques autres aux États-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni) et a dirigé la Bibliothèque Universitaire de l'UNAM.

Il a reçu le prix Cervantes en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Emilio Pacheco étudie le droit et la littérature à l'université nationale autonome du Mexique, mais en sort sans avoir obtenu de diplôme. Il travaille dans des revues littéraires[1]. Il écrit des nouvelles, rassemblées en 1959 dans le recueil La sangre de Medusa y otros cuentos marginales. Au cours des années 1960, il publie le recueil de poèmes Los elementos de la noche, ainsi que des romans[2]. Ses ouvrages ont été traduits en plusieurs langues et Pacheco a lui même traduit en espagnol les œuvres d'auteurs comme Samuel Beckett et Tennessee Williams[1].

Il enseigne la littérature dans différentes universités, notamment l'université du Maryland[1],[3].

Le prix Cervantes, prix littéraire le plus prestigieux du monde hispanophone, lui est attribué en 2009[3],[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvre poétique[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Los elementos de la noche
  • 1966 : El reposo del fuego
  • La arena errante
  • Siglo pasado
  • 1970 : No me preguntes cómo pasa el tiempo
  • El silencio de la luna
  • 1976 : Islas a la deriva

Œuvre narrative[modifier | modifier le code]

  • 1959 : La sangre de Medusa y otros cuentos marginales
  • 1963 - 1969 : El viento distante
  • 1967 : Morirás lejos
  • 1972 : El principio del placer
  • 1981 : Las batallas en el desierto
  • 1992 : Tarde de agosto

Récompenses littéraires[modifier | modifier le code]

José Emilio Pacheco a obtenu les récompenses suivantes au cours de sa carrière :

Filmographie (scénariste et dialoguiste)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]