José Carlos Martínez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martinez.

José Carlos Martínez

Naissance 29 avril 1969
Carthagène (Drapeau de l'Espagne Espagne)
Activité principale Danseur étoile
Directeur de compagnie
Chorégraphe
Style Danse classique
Danse contemporaine
Lieux d'activité Paris
Madrid
Années d'activité Depuis 1987
Site internet www.josecarlosmartinez.com/

José Carlos Martínez, né à Carthagène le 29 avril 1969, est un danseur, chorégraphe et directeur de compagnie espagnol. Il est l'unique danseur d'origine espagnol a avoir été nommé étoile au sein du Ballet de l'Opéra de Paris. Depuis 2010 il est directeur artistique de la Compagnie nationale de danse espagnole.

Il est le seul danseur à avoir reçu les trois plus prestigieuses récompenses internationales de danse, prix Benois de la danse, Médaille d'or du Concours de Varna et Prix de Lausanne. La revue japonaise Shinshokan Dance Magazine l'a reconnu comme l'un des meilleurs danseurs du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Martínez débute sa formation de danseur à Carthagène avec Pilar Molina, puis au Centre international de danse Rosella Hightower, à Cannes, et remporte en 1987 le premier prix du concours de Lausanne. Cette récompense lui permet alors d'intégrer l'école de danse de l'Opéra de Paris. L'année d'après, à l'issue de sa scolarité, il est engagé dans le corps de ballet.

À vingt ans il devient coryphée, puis sujet en 1990. Il reçoit en 1992 la médaille d'or du concours de Varna, puis est promu premier danseur en 1993, avant d'être nommé danseur étoile à l'issue d'une représentation de La Sylphide, le 31 mai 1997.

José Martínez est également chorégraphe, aux compositions appréciées et régulièrement données à l'Opéra de Paris. En 2002, il crée sa première pièce, Mi Favorita (musique de Gaetano Donizetti et costumes d'Agnès Letestu), une chorégraphie humoristique sur des inspirations aussi diverses que les travaux de Marius Petipa, William Forsythe, George Balanchine, Rudolf Noureev, Fred Astaire, Jiří Kylián, Jean-Claude Gallotta ou encore Maurice Béjart. L'année suivante, les danseurs Isabelle Ciaravola et Bruno Bouché interprètent l'inédit Delibes Suite, pas de deux chorégraphié sur les différentes musiques de Léo Delibes.

En 2005, il crée Scaramouche pour l'école de danse de l'Opéra avec lequel il a souhaité mettre en scène « une sorte d’escapade rêveuse et ludique qui met en scène l’imaginaire des élèves avant que ne commence le travail sérieux ». Cependant, sa reconnaissance en tant que chorégraphe ne fait plus aucun doute à l'ouverture de la saison 2008-2009 de l'Opéra de Paris, puisque c'est à cette occasion qu'est donné son premier ballet d'envergure, Les Enfants du Paradis (musique de Marc-Olivier Dupin et costumes d'Agnès Letestu), mise en abyme en deux actes du film de Marcel Carné. Ce travail d'importance a ceci d'innovant que le spectacle ne se déroule pas uniquement sur scène : le spectateur est accueilli par des jongleurs et des bonimenteurs, tandis qu'à l'entracte, le Grand Escalier de l'Opéra est investi par deux danseurs jouant le meurtre de Desdémone dans Othello. Le succès critique et public de cette série de représentations appelle probablement à une prochaine reprise de cette chorégraphie, qui permet à José Martínez de remporter le prix Benois de la danse 2009, dans la catégorie Chorégraphes.

À partir de 2008 il s'engagea dans une série de spectacles avec son projet artistique "José Martínez en Compañía" dans l'intention de faire revenir en Espagne les nombreux solistes espagnols qui accomplissaient leur carrière à l'étranger. À ces galas participèrent des danseurs reconnus comme Lucía Lacarra, Tamara Rojo, Alicia Amatrian ou Iván Gil-Ortega, mais il a également donné à de jeunes danseurs moins connus l'opportunité de revenir danser dans leur pays.

Depuis 2002, il a réalisé 8 ballets. Le dernier en 2010, intitulé Marco Polo, the last Mission, fut créé pour le Ballet de Shangai, lors de l'Exposition Universelle de Shanghai.

Depuis septembre 2011, il dirige la Compagnie Nationale de Danse espagnole.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il est également décoré comme commandeur des Arts et des Lettres.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Ballets

Liens externes[modifier | modifier le code]