José Burgos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jose Burgos.
José Burgos

José Apolonio Burgos ou José Burgos (né le 9 février 1837 à Vigan, dans la province d'Ilocos Sud, aux Philippines - mort le 17 février 1872 à Manille, Philippines) était un missionnaire espagnol qui se fit le porte-parole des indigènes philippins lors de la première révolution anti-coloniale aux Philippines en 1864 et joua un rôle important dans le développement rapide du nationalisme philippin dans la dernière partie du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Burgos fut exécuté après un simulacre de procès en 1872 en même temps que deux autres prêtres libéraux, les pères Jacinto Zamora, et Mariano Gómez, par les colons espagnols, à la suite de la mutinerie de l'arsenal de Cavite (20 janvier 1872), qui donna lieu à une violente répression du mouvement révolutionnaire.

Lien externe[modifier | modifier le code]