José Aparicio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aparicio.

José Aparicio est un peintre espagnol, né à Alicante le 16 décembre 1773, mort à Madrid le 10 mai 1838. Dans l'atelier de Jacques-Louis David en 1799[1], voir la liste de ses condisciples à l'article Liste des élèves de Jacques-Louis David. Aparicio est le principal représentant du néoclassicisme en Espagne, on citera aussi comme artistes espagnols élèves de David: le sculpteur Don José Alvarez y Cubero, les peintres José de Madrazo y Agudo et Juan Antonio de Ribera.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Castres, musée Goya-Jaurés, Socrate enseignant, huile sur toile, 137 × 103 cm, signé et localisé, J. Aparicio Roma, dépôt en 1960 du musée des Beaux-arts de Lyon.
  • Paris, Académie nationale de Médecine, Épisode de la fièvre jaune à Valence, 1804,
  • Salt Lake City, Utah museum of fine Art, Portrait de Jean-Louis Reynier, 1806, huile sur toile, acheté grâce à The Marriner S. Eccles Foundation pour the Marriner S. Eccles Collection of Masterworks.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de l'exposition, Les élèves espagnols de David, Castres, musée Goya, 1989, page 21-38, ISBN 2-86723-043-8.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le registre des élèves de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris, nous apprend que Joseph Apparicio, âgé de 30 ans (?), demeure rue Fromenteau chez le citoyen Pajou, qu'il est pensionnaire d'Espagne et élève du citoyen David qui l'a présenté.