Jorge Brovetto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jorge Brovetto
Photo d'octobre 2007.
Photo d'octobre 2007.
Fonctions
Ministre de l'Éducation et de la Culture de l'Uruguay
1er mars 20051er mars 2008
Président Tabaré Vázquez
Gouvernement gouvernement Vázquez
Prédécesseur José Amorín Batlle
Successeur María Simón
Président du Front large
En fonction depuis le 1er mars 2005
Recteur de l'Université de la République
1989 – 1998
Biographie
Date de naissance 14 février 1933
Lieu de naissance Montevideo
Nationalité Uruguayenne
Parti politique Indépendant, membre du Front large
Profession Ingénieur (génie chimique)

Jorge Brovetto

Jorge Brovetto (né le 14 février 1933 à Montevideo) est l'actuel président du Front large, la coalition de gauche au pouvoir en Uruguay. Ingénieur du génie chimique, il a été ministre de l'Education et de la Culture du gouvernement Vázquez (2005-2008).

Études[modifier | modifier le code]

Jorge Brovetto a étudié à la faculté de chimie de l'Université de la République de Montevideo, ainsi qu'à l'Istituto Superiore di Sanità (it) et à l'Université catholique du Sacré-Cœur en Italie, en 1965, travaillant dans la biophysique-chimie enzymatique. Entre 1968 et 1970, il travaillait au laboratoire de recherche sur les hormones aux États-Unis, ainsi qu'à l'Université de Californie. Il retourna alors en Uruguay, devenant professeur de biochimie à l'Université de la République. Après le retour de la démocratie dans les années 1980, il devint vice-recteur de l'Université entre 1986 et 1989, puis recteur de 1989 à 1998, succédant à Samuel Lichtensztejn (puis remplacé par Rafael Guarga). Il avait alors comme conseiller personnel Héctor Lescano, qui devint Ministre du Tourisme en 2005.

Brovetto est par ailleurs docteur honoris causa de l'Université fédérale du Paraná (1999) ainsi que de l'Université nationale du Littoral (Argentine), et nommé par l'Unesco et la République tchèque pour ses travaux académiques.

Activités politiques[modifier | modifier le code]

Brovetto fut jusqu'en 2004 vice-président du Front large, succédant l'année d'après à Tabaré Vázquez à sa présidence. Il fut alors nommé ministre de l'Education par Vázquez, poste qu'il cumulait avec la direction du Front large. Fin 2007, il présenta sa démission de la présidence du Front large, initiant un processus long et complexe pour désigner son successeur. Par ailleurs, il fut remplacé en mars 2008 par María Simón au ministère de l'Education.

Source originale[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :