Jonquière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonquière (homonymie).
Jonquière
Une partie de Jonquière vue du Mont Jacob.Arrondissement Jonquière au sein de la ville de Saguenay.
Une partie de Jonquière vue du Mont Jacob.
Arrondissements de Saguenay.png
Arrondissement Jonquière au sein de la ville de Saguenay.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Saguenay
Statut Arrondissement
Fondateur Marguerite Belley
Date de fondation 1847
Constitution 2001
Président d'arrondissement Bernard Noël
Démographie
Gentilé Jonquiérois, Jonquiéroise
Population 60 289 hab. (2014[1])
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Liens
Site web http://www.ville.saguenay.qc.ca

Jonquière est un des trois arrondissements urbains de la ville de Saguenay, au Québec (Canada). Produit des réorganisations municipales québécoises de 2002, il englobe le territoire de l'ancienne ville de Jonquière et des municipalités de Shipshaw, d'Arvida et de Lac-Kénogami. Parallèlement, le nom fait aussi référence à un secteur de l'arrondissement dont le territoire est coextensif avec celui de l'ancienne ville.

Les industries du bois, du papier et de l’aluminium constituent l’essentiel de l’activité industrielle de l'endroit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de la ville est occupé dès 1847 par Marguerite Belley et ses enfants. En 1850, le canton de Jonquière, nommé d’après Jacques-Pierre de Taffanel de la Jonquière, gouverneur de la Nouvelle-France de 1749 à 1752, est proclamé. Jean Allard, en sera le premier maire.

Saint-Dominique-de-Jonquière héberge son premier curé et ouvre ses registres en 1866. L'érection canonique suit en 1870, et la construction de l'église est terminée en 1876.

Vue générale de Jonquière
Première église de Saint-Dominique

La municipalité de paroisse Saint-Dominique-de-Jonquière est constituée en 1883, et la municipalité de village du même nom en 1904. C'est ce village qui, en 1912, devient la Ville de Jonquière et en 1956, Cité de Jonquière.

Jonquière se développe rapidement, grâce notamment à la création d’usines de pâte à papier au début du XXe siècle. Dans le milieu des années 1920, l'entreprise Alcan implante ses premières usines dans la région, à Arvida (alors distincte de Jonquière). En 1975, la ville est fusionnée à Arvida et à Kénogami et le tout porte le nom de Jonquière (les trois entités préexistantes deviennent des secteurs).

Durant l'hiver de 1976, Jonquière est l'hôte des Jeux du Québec.

En 2002, la ville fusionne avec Chicoutimi, La Baie, Laterrière, Shipshaw, Lac-Kénogami ainsi qu'une partie de Canton-Tremblay pour former Ville de Saguenay. Elle en devient alors un arrondissement.

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Géographie[modifier | modifier le code]

Jonquière est l'arrondissement de Saguenay le plus à l'ouest de la ville. Contrairement à Chicoutimi, qui a de fortes dénivellations, Jonquière a un relief assez plat, sauf lorsqu'on va de Jonquière à Shipshaw. La seule hauteur importante est le mont Jacob (naguère appelé par les Jonquiérois le cran Jacob).

Au sud de Jonquière se retrouvent de vastes terres cultivées.

Le centre-ville de Jonquière est longé par la Rivière-aux-Sables, dont le débordement a causé beaucoup de dommages aux infrastructures de la ville lors du tristement célèbre déluge de l'été 1996. Au nord de la ville, dans le secteur Kénogami près de l'usine de papier de Produits forestiers Résolu se trouve le fameux Parc commémoratif Sir William Price, point d'attraction touristique majeur.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Jonquère

  • Saint-Georges
  • Saint-André
  • Saint-Raphaël
  • Saint-Dominique
  • Des Oiseaux
  • La Petite France
  • Des Vétérans
  • Centre-ville
  • Des Peintres
  • Fatima
  • Jonquière-Nord- Des Peintres
  • Saint-Laurent
  • Sainte-Marie

Arvida

  • St-Jean-Eudes
  • Sainte-Thérèse
  • Flamand
  • Saint-Mathias
  • Saint-Philippe
  • Saint-Jacques
  • Langelier
  • Dubose
  • Des Orchidées
  • Des Joyaux
  • Plateau Deschênes

Kénogami

  • Sainte-Famille
  • Sainte-Cécile
  • Des Anglais
  • Des Fleurs

Politique[modifier | modifier le code]

Conférence régionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Municipal

L'arrondissement de Jonquière, qui intègre les secteurs de Shipshaw et de Lac Kénogami, compte huit districts.

Provincial

L'arrondissement se situe dans la circonscription provinciale du même nom.

Son député actuel est le péquiste Sylvain Gaudreault réélu le 8 décembre 2008.

Fédéral

L'arrondissement se situe dans la circonscription de Jonquière—Alma. Son député actuel est Claude Patry du Nouveau Parti démocratique du Canada. Il a succèdé à Jean-Pierre Blackburn, député conservateur. Ce dernier s'est fait élire aux élections générales du 23 janvier 2006 (nommé alors ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec ainsi que ministre du Travail) et a été réélu le 14 octobre 2008; il a été ministre du Revenu et ministre d'état à l'Agriculture.

Le 19 décembre 2011, le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird nommait Jean-Pierre Blackburn ambassadeur et délégué permanent du Canada auprès de l'UNESCO, à Paris[2].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Maire de Saguenay : Jean Tremblay

Président de l'arrondissement

  • Réjean Laforest
  • Élus de l'arrondissement Jonquière
    • Georges Bouchard, district 4
    • Paul-Roger Cantin, district 1
    • Sylvie Gaudreault, district 3
    • Fabien Hovington, district 8
    • Réjean Laforest, district 2
    • Bernard Noël, district 5
    • Carl Dufour, district 6
    • Claude Tremblay,district 7

Éducation[modifier | modifier le code]

Commission scolaire de la Jonquière[modifier | modifier le code]

Écoles primaires[modifier | modifier le code]

  • Collège de Saint-Ambroise/Bon-Pasteur
  • École Notre-Dame-du-Rosaire/Saint-Luc
  • École Marguerite-Belley
  • École Saint-Jean-Baptiste
  • École Immaculée-Conception (Maintenant devenue École de la Mosaïque- 2011)
  • École Sacré-Cœur
  • École Notre-Dame-du-Sourire
  • École Notre-Dame-de-l'Assomption
  • École Bois-Joli
  • École Du Versant
  • École St-Charles
  • École Saint-Jean
  • École Sainte-Cécile
  • École Sainte-Bernadette
  • École Sainte-Lucie
  • École Sainte-Marie-Médiatrice
  • École Tréflé-Gauthier

Écoles secondaires[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire de la Jonquière possède aussi 3 écoles secondaires dont 2 polyvalentes :

  • École Secondaire Kénogami ;
  • École Polyvalente Jonquière ;
  • École Polyvalente Arvida.

Elle possède aussi 3 centres de formation professionnelle dont :

  • Centre de formation professionnelle Jonquière (Situé sur le boulevard du Royaume, voisin de l'École Polyvalente de Jonquière) ;
  • Centre de formation professionnelle Arvida (Situé dans l'édifice Mellon, voisin de l'École Polyvalente Arvida) ;
  • Centre de formation professionnelle (Situé dans l'édifice Saint-Germain).

La Commission scolaire de la Jonquière possède aussi un centre de formation aux adultes

  • Centre de Formation Générale des Adultes (C.F.G.A. De La Jonquière) situé sur le boulevard Harvey.

Cégep[modifier | modifier le code]

Le Cégep de Jonquière.

Sur son territoire, Jonquière possède également son propre cégep. Ce cégep est reconnu partout dans la province puisqu'il est le seul à posséder la technique Arts et Technologies des Médias (ATM). Malgré cela, le nouveau gouvernement péquiste a annoncé que le programme pourra être copié dans un Cégep montréalais quelconque.

Culture[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La fromagerie Blackburn à Jonquière fabrique un fromage éponyme, de pâte ferme pressée de lait cru de vache, au goût d'épices et de noisette

Attraits touristiques[modifier | modifier le code]

Le pont d'aluminium au-dessus de la rivière Saguenay.
Église Notre-Dame-de-Fatima.
  • Le centre d’histoire Sir-William-Price est situé en plein coeur du secteur Kénogami. On y retrouve des expositions sur l'histoire et les patrimoines de l'arrondissement Jonquière.
  • Le centre de ski le Mont-Fortin (50 m de hauteur) est situé au nord de la ville. Sa facilité d'accès (il est situé en pleine ville) en fait un endroit très populaire l'hiver. On y pratique le ski alpin, la planche à neige et on peut y faire des glissades en tubes.
  • Le Centre Culturel du Mont Jacob, qui comprend le Centre National d'exposition et la salle Pierrette-Gaudreault
  • Église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus
  • Le Théâtre Palace Arvida fut construit en 1928. Depuis sa réouverture en 1999, il est devenu une salle de spectacle reconnue notamment grâce aux spectacles de la troupe Québec Issime. (De Céline Dion à la Bolduc, Party! et Expressio)
  • Parc et promenade de la Rivière-aux-Sables
  • Piste cyclable
  • Pont d'aluminium (premier pont entièrement construit en aluminium)
  • Église Saint-Dominique
  • Camping Jonquière
  • Église Notre-Dame-de-Fatima (unique en Amérique)
  • Rue St-Dominique (anciennement connue pour ses nombreux bars et terrasses)
  • Centre de ski Le Norvégien
  • Église St-Matthieu (Ste-Famille) Classée B (Exceptionnelle) par le Conseil du Patrimoine Religieux du Québec

Festivals et évènements[modifier | modifier le code]

L'arrondissement Jonquière est le lieu de plusieurs évènements et festivals qui attirent beaucoup de visiteurs chaque année.

Saguenay en Neige[modifier | modifier le code]

Saguenay en Neige est un festival qui a lieu de la fin de janvier à la mi-février sur le bord de la Rivière-aux-Sables, à la place Nikitoutagan. On y organise des concours de sculpture sur neige et de nombreuses activités pour toute la famille. La ville accueille environ 1 000 sculptures à chaque année.

La Course des canards[modifier | modifier le code]

À chaque année, pour le fonds de dotation de l'Hôpital de Jonquière, une course avec des canards en plastique est organisée. Pour intéresser les jeunes, plusieurs concours sont organisés dans la plupart des écoles de la commission scolaire de la Jonquière.

Jonquière en Musique[modifier | modifier le code]

Jonquière en Musique est un festival estival. Jusqu'en 2008, les spectacles étaient présentés sur la rue St-Dominique. Pour l'occasion, une partie de la rue St-Dominique était fermée à la circulation automobile. Une scène ou deux scènes de spectacle étaient alors montées dans la rue. En 2009, le festival déménage sur la place Nikitoutagan, située en bordure de la rivière aux Sables. L'accès au site demeure gratuit pendant tout l'événement.

Compétition big-air au Mont-Fortin[modifier | modifier le code]

Le Club Optimiste de Jonquière organise une compétition de saut de planche à neige au centre de ski le Mont-Fortin. Cet organisme sans but lucratif qu'est le Club optimiste de Jonquière parraine diverses activités pour aider la jeunesse en forme.

Centres sportifs[modifier | modifier le code]

L'arrondissement Jonquière compte trois arénas importants, dont le Palais des Sports entièrement rénové en 2005. L'aréna a été revampé afin de le rajeunir d'une part, mais également pour lui permettre d'accueillir des spectacles artistiques d'importance.

Pour sa part, le Foyer des Loisirs du secteur Arvida a subi une cure de rajeunissement au début des années 2000.

  • Palais des Sports (secteur Jonquière) (entièrement rénové en 2005)
  • Pavillon sportif (secteur Kénogami)
  • Foyer des Loisirs (secteur Arvida)
  • Stade Richard-Desmeules (secteur Jonquière)
  • Corporation St-François (secteur Jonquière) (2007)

Associations sportives[modifier | modifier le code]

  • Club de Gymnastique Jako (Possibilité d'études dans ce sport à la Polyvalente Arvida)
  • Les Orioles de Jonquière (hockey)
  • Les Marquis de Jonquière (hockey)
  • Club Judokas Jonquière (judo)
  • Les Élites de Jonquière (Midget AAA) (hockey)
  • Les Marquis de Saguenay (Ligue Nord-Américaine de Hockey) Anciennement Le 98,3 (Senior AAA) (hockey)
  • Club de basketball Le Bleu et Or de la polyvalente d'Arvida (benjamin AA, cadet AA, juvénile AAA)
  • Les Gaillards de Jonquière (CÉGEP de Jonquière) (Basketball Collégial AA)
  • Les Gaillards de Jonquière (CÉGEP de Jonquière) (Football Collégial AA)
  • Les Gaillards de Jonquière (CÉGEP de Jonquière) (Volleyball Collégial AA)
  • Les Voyageurs de Saguenay (Ligue de Baseball Élite du Québec)
  • Le Club de Soccer de Jonquière (Pour les jeunes de 4-5 à 19-20 ans)
  • Le Club de Curling Kénogami (Possibilité d'études dans ce sport à la Polyvalente Arvida)
  • Le Club de Vélo de Jonquière
  • Club de natation Jonquière (CÉGEP de Jonquière)
  • Les Mercenaires de Saguenay (Ligue de football majeur du Québec) (Football senior)

Personnalités connues[modifier | modifier le code]

Sont nés à Jonquère:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Centenaire de l'église St-Dominique de Jonquière 1912-2012, Assemblée de la fabrique St-Dominique de Jonquière, 2011, 106 pages.
  • Corporation des Fêtes du 150e de Jonquière, Alcan nous raconte... Jonquière 150 ans d'histoire et de fierté, 195 pages.
  • Russel Bouchard, Histoire de Jonquière coeur industriel du Saguenay-Lac-St-Jean, Chicoutimi-Nord, 1997, 544 pages.
  • Ville de Jonquière, Jonquière mémoires et lieux, Jonquière, 104 pages.
  • Ville de Saguenay, Jonquière et Kénogami, de la pulpe au papier, Circuits patrimoniaux, 30 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]