Jonathan Zebina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zebina.
Jonathan Zebina
Zebina 2 cropped.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AC Arles-Avignon
Numéro 15
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 19 juillet 1978 (36 ans)
Lieu Paris
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : France US Palaiseau
Drapeau : France ES Viry-Châtillon
1995-1997 Drapeau : France AS Cannes
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-1998 Drapeau : France AS Cannes 032 (0)
1998-2000 Drapeau : Italie Cagliari Calcio 058 (0)
2000-2004 Drapeau : Italie AS Rome 126 (1)
2004-2010 Drapeau : Italie Juventus Turin 118 (1)
2010-2011 Drapeau : Italie Brescia 028 (0)
2011-2012 Drapeau : France Stade brestois 29 029 (0)
2012-2014 Drapeau : France Toulouse FC 041 (0)
2014- Drapeau : France AC Arles-Avignon 005 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2007 Drapeau : France France A' 002 (0)
2005- Drapeau : France France 001 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 novembre 2014

Jonathan Zebina, né le 19 juillet 1978 à Paris, est un footballeur international français évoluant au poste de défenseur à l'AC Arles-Avignon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Zebina débute le football à 7 ans à l'US Palaiseau[1]. Il est tout d'abord attaquant mais est repositionné défenseur à l'arrivée de Thierry Henry et ne changera plus de poste.

Il est désormais président d'honneur de l'US Wissous dans l'Essonne et ce club organise annuellement un «tournoi jeune Jonathan Zebina».

Débuts : AS Cannes[modifier | modifier le code]

Jonathan Zebina dispute son premier match professionnel en première division avec l'AS Cannes, le 8 mars 1997 contre le FC Metz (0-0). Il termine la saison 1996-1997 en ayant participé à 6 matchs de championnat.

Lors de la saison suivante, il participe à 21 matchs du championnat[2], dont l'AS Cannes termine dernière.

Cagliari[modifier | modifier le code]

L'AS Cannes est reléguée en 2e Division et Zebina dispose d'une unique proposition de Cagliari, dont le président l'avait repéré lors d'un match contre l'Olympique de Marseille, alors qu'il venait superviser Cyril Domoraud. Zebina était entré en jeu lors de ce match suite à une blessure d'un défenseur cannois. Lors du marché des transferts de l'été 1998, il est ainsi recruté par le club italien de Serie A Cagliari Calcio. Sa chance lui est immédiatement donnée, puisque deux défenseurs se blessent dès le début de saison 1998-99. Il réalise 48 apparitions avec le club de Sardaigne pendant les deux saisons suivantes entre 1998 et 2000. Le club sarde est finalement relégué en Série B à la fin de la saison 1999-2000.

AS Rome[modifier | modifier le code]

Courtisé par Fabio Capello, il est recruté par l'AS Rome lors de l'été 2000 pour 9,5 milliards de lires italiennes (5 millions d'euros), mais reste pour moitié propriété de Cagliari. Il est notamment accueilli dans son nouveau club de la capitale par Vincent Candela. Dès sa première saison avec les rouges et jaunes, il joue 22 matchs et remporte le championnat et la supercoupe d'Italie de 2001. Titulaire en défense à l'AS Rome, Fabio Capello, lui fait confiance au détriment d'Aldair. L'AS Rome finalise l'acquisition du joueur en juillet 2001.

Entre 2001 et 2004 il totalise 66 matchs en Serie A, 10 dans la Coupe de l'UEFA (Huitièmes de finale en 2000-2001 et en 2003-2004), 18 dans la Ligue des Champions (deuxième phase de groupes en 2001-2002 et 2002-2003). Lors de sa dernière saison dans la capitale, il marque son premier but, lors d'un match contre sa future équipe, la Juventus. Il termine son contrat avec l'AS Rome à la fin de la saison, et est recruté libre par la Juventus, avec un contrat jusqu'en juillet 2009. Il était aussi proche de signer avec le Milan AC, tel que confirmé par Adriano Galliani à la télévision italienne le 6 mars 2011, en présence Zebina qui l'a confirmé lui-même.

Juventus[modifier | modifier le code]

Il a suivi à la Juventus son entraîneur Fabio Capello. Lors de sa première saison (2004-2005) il réalise 24 apparitions en Serie A et 6 en Ligue des Champions, où il se blesse en quarts de finales aller contre Liverpool[3]. La Juventus remporte le championnat, dont le titre lui sera retiré en juillet 2006 suite à l'affaire du Calciopoli.

La saison suivante, 2005-2006, il continue de jouer pour les couleurs de la Juventus, mais ses performances ne sont pas optimales en raison de problèmes physiques continus : il est opéré de l'appendicite en novembre 2005[4] puis des adducteurs en juillet 2006[5]. En outre, la relation avec la direction la Juventus s'est dégradée en raison d'une demande d'augmentation jugée disproportionnée par le club et un départ vers Tottenham est alors envisagé[6]. En fin de saison, ses quelques apparitions, aident à remporter le championnat. Il participe aussi à 2 matchs en Ligue des champions : la Juventus est éliminée en quarts de finales face à Arsenal.

Suite à l'affaire du Calciopoli, la Juventus est alors déclassée en dernière position et reléguée. Il est opéré pendant l'été d'une hernie inguinale, et décide de rester à la Juventus, même en Serie B. Suite à la relégation, Gianluca Zambrotta est alors vendu au FC Barcelone, la Juventus ne retrouvera pas par la suite d'aussi bon arrière latéral. À la fin du mercato d'été 2006, son départ est évoqué, pour rejoindre Fabio Capello au Real Madrid, mais ne se réalise pas[7].

Lors de la saison 2006-2007,lors de laquelle la Juventus évolue en Serie B et est entraînée par Didier Deschamps[8], il rencontre de nouveaux problèmes avec le club[9], mais continue de jouer malgré les critiques des supporters. Au mercato d'hiver, il souhaite rester à la Juventus et dément un départ vers l'OM ou le Real Madrid[10]. De sorte qu'une fois que le club a remporté le championnat de Serie B et retrouve la Serie A, il est finalement prolongé de 4 ans, jusqu'en 2011[11].

Lors de la saison 2007-2008, il est en concurrence avec Zdeněk Grygera au poste d'arrière droit[12]. Il gifle ensuite un steward pour son exclusion lors d'un match contre Cagliari, qui lui coûte une suspension de quatre matchs et 15 000 euros d'amende[13]. Il ne participe finalement qu'à 16 matchs de championnat en raison de désaccords avec son entraîneur Claudio Ranieri[14] et d'une nouvelle blessure en janvier.

Il se blesse au tendon d'Achille de la cheville gauche au début de la saison 2008-09 et rate la moitié de la saison : il est opéré en novembre 2008 et reprend en mars 2009[15],[16]. La Juventus finit vice-championne d'Italie. Il refuse son éventuel transfert à Bordeaux lors du mercato[17].

Lors de la saison 2009-2010, Zebina abandonne son numéro 5 pour le numéro 15[18], suite au retour de l'ancien capitaine Fabio Cannavaro. Il perd sa place de titulaire au profit de Martín Cáceres cette saison, bien que celui-ci soit aussi critiqué pour son instabilité. En raison de la blessure de Cáceres, Zebina redevient titulaire. Il marque son deuxième but de sa carrière et le premier avec la Juventus, le 11 mars en 8èmes aller de la Ligue Europa, contre Fulham, ce fut l'un des plus beaux buts de la Juventus de la saison[19]. La Juventus fait face à une baisse de ses résultats, à partir de sa sortie brutale en Ligue Europa, en perdant à Fulham. Lors de ce match, Zebina a reçu un carton rouge dans les dernières minutes (et sera suspendu 2 matchs). Victime d'insultes racistes de la part des supporters de la Juventus présents, il quitte le terrain en leur adressant un doigt d'honneur[20]. Zebina reste titulaire au retour de blessure Cáceres.

La Juventus réalise une mauvaise saison et termine 7e du championnat, certains supporters s'acharnent alors sur Felipe Melo et Jonathan Zebina[21]. Avant un match contre Atalanta, à la sortie de l'hôtel pour rejoindre le bus, un fan le frappe d'une claque sur la nuque. De nombreux joueurs parmi lesquels Jonathan Zebina sont vendus ou non renouvelé à l'issue de cette saison catastrophique, notamment David Trezeguet et Fabio Cannavaro[22],[23]. À la fin de la saison la Juventus a décidé de ne pas acheter Cáceres, mais recrute Marco Motta de l'Udinese en prêt comme nouvel arrière droit.

Zebina est néanmoins inscrit sur la liste des joueurs de la Juventus des éliminatoires de l'Europa League 2010-2011 (il était exclu des qualifications) afin qu'il réalise les suspensions récoltées l'année précédente.

Zebina, que l'on surnomme en Italie la « Gazzella » ou encore « Svirgolone[24] » ne prend pas part à la préparation estivale.

Motta est rapidement devenu l'arrière droit titulaire de la Juventus lors des 4 premiers matches de la saison en Ligue Europa, Zebina n'était pas convoqué pour le premier match de la saison en Serie A. Le 31 août 2010, dernier jour du mercato, son contrat avec la Juventus a été résilié d'un commun accord. Il quitte donc la Juventus après 6 saisons[25]. Lors de la saison 2009-2010 son salaire était de 2,5 millions d'euros annuel.

Brescia[modifier | modifier le code]

Le jour de son départ de la Juventus, il signe un contrat de deux ans avec Brescia, club promu en Serie A[26]. Le club est relégué en Serie B en fin de saison. Titulaire indiscutable en défense centrale, il aura disputé 28 matchs de championnat avec Brescia, dont 26 titulaire, et réalisé une bonne saison, la plus pleine de sa carrière.

En juillet 2011, il résilie à l'amiable son contrat avec Brescia, relégué en Série B, alors qu'il lui reste une année de contrat, il renonce ainsi à 600 000 euros[27].

Brest[modifier | modifier le code]

Son retour en Ligue 1 est évoqué, notamment du côté de Nice ou Saint-Étienne[28].

Il s'engage pour le Stade brestois pour une saison et une autre en option[29],[30].

Le 22 mai 2012, les dirigeants du club brestois annoncent que le contrat de Zebina, qui court jusqu'au 30 juin, n'est pas prolongé[31]. Le défenseur français quitte donc le club brestois après avoir pris part à 29 rencontres.

Toulouse FC[modifier | modifier le code]

Le 20 juin 2012, Zebina signe un contrat de deux ans en faveur du Toulouse FC[32]. Le 5 juillet suivant, l'entraîneur du TFC Alain Casanova le nomme capitaine suite au départ de Daniel Congré vers le Montpellier HSC[33]. Après un bon début de saison, Jonathan subit plusieurs blessures et en janvier 2013 il s'arrête pour au moins sept semaines[34]. Il récupère sa place et son brassard à l'occasion du "derby de la Garonne" face aux Girondins de Bordeaux le 17 mars 2013 au cours de la 29e journée du championnat 2012-2013.

Il dispute son dernier match au TFC le 17 mai 2014 lors de la rencontre face à Valenciennes FC et a fait savoir à l'issue de cette dernière saison avec Toulouse qu'il se préparait à un nouveau défi en France ou à l'étranger.

AC Arles-Avignon[modifier | modifier le code]

Le 5 octobre 2014, Zébina signe en faveur de l'AC Arles-Avignon, formation de Ligue 2[35].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Note : les titres de champion d'Italie de 2005 et de 2006 ont été retirés à la Juventus de Turin suite à l'affaire du Calciopoli. Jonathan Zebina jouait dans ce club lors de ces deux saisons.

Sélection[modifier | modifier le code]

À 26 ans, indiscutable titulaire dans les rangs de la formation turinoise, Jonathan Zebina obtient sa première et unique sélection au poste d'arrière-droit, sous les ordres de Raymond Domenech, lors d'un match amical face à la Suède le 9 février 2005 au Stade de France (1-1).

Il manquera d'être appelé par Raymond Domenech parmi les 23 joueurs pour le Mondial 2006[36],[37].

Il dispute 2 matchs avec l'équipe de France A' : contre l'Allemagne A' le 22 mars 2001 à Mulhouse (défaite de l'équipe de France A' de Guy Stéphan 1-2)[38], puis contre la Slovaquie A' le 21 août 2007 (défaite 1-0)[39],[40].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Championnat Coupe nationale Coupe continentale Autre coupe Total
Comp Match But Cartons Comp Match But Comp Match But Comp Match But Match But
Carton jaune Carton rouge
1996-1997 Drapeau : France Cannes D1 6 0 0 0 CdF+CdL 1 0 - - - - - - 7 0
1997-1998 D1 21 0 3 1 CdF+CdL 4 0 - - - - - - 25 0
Total Cannes 27 0 3 1 5 0 32 0
1998-1999 Drapeau : Italie Cagliari A 22 0 CI 4 0 - - - - - - 26 0
1999-2000 A 26 0 CI 6 0 - - - - - - 32 0
Total Cagliari 48 0 10 0 58 0
2000-2001 Drapeau : Italie AS Roma A 22 0 CI 0 0 C3 4 0 - - - 26 0
2001-2002 A 24 0 6 1 CI 2 0 C1 10 0 SI 1 0 37 0
2002-2003 A 19 0 5 1 CI 4 0 C1 8 0 - - - 31 0
2003-2004 A 23 1 10 1 CI 2 0 C3 7 0 - - - 32 1
Total Roma 88 1 8 0 29 0 1 0 126 1
2004-2005 Drapeau : Italie Juventus A 24 0 7 0 CI 1 0 C1 6 0 - - - 31 0
2005-2006 A 10 0 0 0 CI 2 0 C1 2 0 SI 1 0 15 0
2006-2007 B 24 0 10 1 CI 0 0 - - - - - - 24 0
2007-2008 A 16 0 4 1 CI 1 0 - - - - - - 17 0
2008-2009 A 8 0 2 0 CI 0 0 C1 0 0 - - - 8 0
2009-2010 A 16 0 7 0 CI 1 0 C1+C3 2+3 0+1 - - - 22 1
Total Juventus 98 0 30 2 5 0 13 1 1 0 117 1
2010-2011 Drapeau : Italie Brescia A 28 0 10 0 CI 0 0 - - - - - - 28 0
Total Brescia 28 0 10 0 0 0 - - - - 28 0
2011-2012 Drapeau : France Stade brestois 29 L1 28 0 1 - - - - - - - - - 29 0
Total Brest 28 0 1 - - 1 0 - - - - - 29 0
2012-2013 Drapeau : France Toulouse FC L1 17 0 - - - 1 0 - - - - - - 18 0
2013-2014 Drapeau : France Toulouse FC L1 20 0 - - - 3 0 - - - - - - 23 0
Total Toulouse 37 0 - - - 4 0 - - - - - - 41 0
Total 354 1 33 0 42 1 2 0 431 2

Autres activités[modifier | modifier le code]

Zebina est passionné d'art contemporain africain et a possédé une galerie d'art à Milan[41].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'incroyable odyssée de Jonathan Zebina, leparisien.fr, 21 mars 2001
  2. Zébina, la muraille sous-médiatisée, maxifoot.fr, 8 février 2005
  3. Zebina absent face à Liverpool, uefa.com, 7 avril 2005
  4. Zebina opéré, lequipe.fr, 1er novembre 2005
  5. Zebina opéré, lequipe.fr, 8 juillet 2006
  6. Juventus : Zebina vers Londres, footmercato.net, 27 janvier 2006
  7. Zebina vers le Real Madrid ?, lequipe.fr, 29 août 2006
  8. Didier Deschamps : "Le football en Italie est de qualité supérieure", lemonde.fr, 7 décembre 2006
  9. Juve : Zebina sur le départ ?, footmercato.net, 8 novembre 2006
  10. Zebina :"Non à l’OM, peut-être le Real mais avant tout la Juve.", footmercato.net, 1er décembre 2006
  11. Zebina prolonge, lequipe.fr, 6 juin 2007
  12. Les doutes de Zebina, mercato365.com, 8 novembre 2007
  13. 4 matches de suspension pour Zebina, lequipe.fr, 11 septembre 2007
  14. Zebina enfonce Ranieri, foot01.com, 25 mai 2009
  15. Zebina va se faire opérer, lequipe.fr, 18 novembre 2008
  16. Zebina rejoue, lequipe.fr, 7 mars 2009
  17. Foot Transferts Zebina refuse Bordeaux, lequipe.fr, 20 juillet 2009
  18. Serie A - Zebina veut revenir à son meilleur niveau, goal.com, 5 juillet 2009
  19. Foot - C3 La Juve aime ses Français, lequipe.fr, 11 mars 2010
  20. Insultes racistes contre Zebina, lequipe.fr, 19 mars 2010
  21. Zebina dans la tourmente, football365.fr, 29 mars 2010
  22. Les 8 éléments dont la Juve souhaite se débarrasser, footmercato.net, 6 avril 2010
  23. La Juventus lance une opération dégraissage sans précédent !, footmercato.net, 1er juillet 2010
  24. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  25. Zebina : «On peut parler de rancœur», lequipe.fr, 2 septembre 2010
  26. Zebina à Brescia, lequipe.fr, 31 août 2010
  27. Brescia : Zebina est libre, mercato365.com, 8 juillet 2011
  28. Transferts, Brescia - Zebina de retour en France ?, goal.com, 21 juin 2011
  29. : Jonathan Zebina dit oui à Brest!, sb29.com, 31 juillet 2011
  30. Transferts : les 10 gros coups de l’été, europe1.fr, 1er août 2011
  31. Zebina quitte Brest, francefootball.fr, 22 mai 2012.
  32. Zebina deux ans à Toulouse, francefootball.fr, 20 juin 2012.
  33. Zebina capitaine de Toulouse, francefootball.fr, 5 juillet 2012.
  34. Zebina blessé, L'Équipe, 14 janvier 2013
  35. Arles-Avignon : Un ex-défenseur de la Juve a dit oui (off.), Foot National, 6 octobre 2014
  36. Foot Bleus Deux novices parmi les 23, lequipe.fr, 14 mai 2006
  37. Jonathan Zebina: "A 29 ans, ou on est bon, ou on est au placard", fifa.com (AFP), 20 août 2007
  38. Michel Troin : "Jonathan Zébina a un potentiel énorme", fff.fr, 21 mars 2001
  39. Amical, Slovaquie - France A' : ZEBINA, DES A' AUX A', lequipe.fr, 21 août 2007
  40. Zebina: "Une place à prendre", sports.fr, 20 août 2007
  41. Jonathan Zebina et l'art africain contemporain , lesechos.fr, 10 septembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :