Jonathan Rosenbaum (critique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonathan Rosenbaum.

Jonathan Rosenbaum est un critique de cinéma américain né le .

Rosenbaum était le principal critique de cinéma au Chicago Reader de 1987 à 2008, à son départ en retraite[1]. Il a publié et dirigé de nombreux livres[2] et a contribué aux plus célèbres revues de cinéma dont Cahiers du cinéma, Trafic et Film Comment.

Le réalisateur Jean-Luc Godard a dit à son propos : « Je pense qu'il y a actuellement un très bon critique de cinéma aux États-Unis, un successeur de James Agee, il s'appelle Jonathan Rosenbaum. Il est parmi les meilleurs; nous n'avons plus d'auteurs comme lui en France. Il est comme André Bazin »[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Rosenbaum a grandi à Florence, Alabama où son grand-père possédait une petite chaîne de salles de cinéma. Il passa son enfance dans la Rosenbaum House conçue par Frank Lloyd Wright. Il a ensuite vécu à Paris, où il fut l'assistant de Jacques Tati et fit de la figuration dans Quatre nuits d'un rêveur de Robert Bresson.

Il a créé un site internet, Jonathan Rosenbaum.com, sur lequel il archive ses différents écrits.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moving Places: A Life in the Movies (1980)
  • Midnight Movies (1983)
  • Film: The Front Line 1983 (1983)
  • Greed (1993)
  • Placing Movies: The Practice of Film Criticism (1995)
  • Movies as Politics (1997) (ISBN 0-520-20615-0)
  • Dead Man (2000) (ISBN 0-85170-806-4)
  • Movie Wars: How Hollywood and the Media Limit What Films You See (2000)
  • Abbas Kiarostami (Contemporary Film Directors) (2003) (avec Mehrnaz Saeed-Vafa)
  • Essential Cinema: On the Necessity of Film Canons (2004) (ISBN 0-8018-7840-3)
  • Discovering Orson Welles (2007) (ISBN 978-0520251236)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]