Jonathan Rosenbaum (critique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonathan Rosenbaum.

Jonathan Rosenbaum est un critique de cinéma américain né le 27 février 1943.

Rosenbaum était le principal critique de cinéma au Chicago Reader de 1987 à 2008, à son départ en retraite[1]. Il a publié et dirigé de nombreux livres[2] et a contribué aux plus célèbres revues de cinéma dont Cahiers du cinéma, Trafic et Film Comment.

Le réalisateur Jean-Luc Godard a dit à son propos : « Je pense qu'il y a actuellement un très bon critique de cinéma aux États-Unis, un successeur de James Agee, il s'appelle Jonathan Rosenbaum. Il est parmi les meilleurs; nous n'avons plus d'auteurs comme lui en France. Il est comme André Bazin »[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Rosenbaum a grandi à Florence, Alabama où son grand-père possédait une petite chaîne de salles de cinéma. Il passa son enfance dans la Rosenbaum House conçue par Frank Lloyd Wright. Il a ensuite vécu à Paris, où il fut l'assistant de Jacques Tati et fit de la figuration dans Quatre nuits d'un rêveur de Robert Bresson.

Il a créé un site internet, Jonathan Rosenbaum.com, sur lequel il archive ses différents écrits.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moving Places: A Life in the Movies (1980)
  • Midnight Movies (1983)
  • Film: The Front Line 1983 (1983)
  • Greed (1993)
  • Placing Movies: The Practice of Film Criticism (1995)
  • Movies as Politics (1997) (ISBN 0-520-20615-0)
  • Dead Man (2000) (ISBN 0-85170-806-4)
  • Movie Wars: How Hollywood and the Media Limit What Films You See (2000)
  • Abbas Kiarostami (Contemporary Film Directors) (2003) (avec Mehrnaz Saeed-Vafa)
  • Essential Cinema: On the Necessity of Film Canons (2004) (ISBN 0-8018-7840-3)
  • Discovering Orson Welles (2007) (ISBN 978-0520251236)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]