Jonathan Lethem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jonathan Lethem

Description de cette image, également commentée ci-après

Jonathan Lethem en 2008

Nom de naissance Jonathan Allen Lethem
Activités Romancier, nouvelliste, essayiste
Naissance 19 février 1964 (50 ans)
Brooklyn, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction, roman policier
Distinctions Prix Locus
Prix World Fantasy

Œuvres principales

  • Les Orphelins de Brooklyn
  • Forteresse de solitude

Jonathan Allen Lethem, né le 19 février 1964 à Brooklyn dans l'État de New York, est un écrivain américain de science-fiction et de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il publie en 1994 son premier roman, Gun, with Occasional Music, un mélange de science-fiction et d'enquête policière. Suivent trois autres œuvres de science-fiction dans la même veine. En 1999, Lethem fait paraître Les Orphelins de Brooklyn (Motherless Brooklyn), lauréat du National Book Critics Circle Award. En 2003 paraît Forteresse de solitude (The Fortress of Solitude), qui s'inscrit aussitôt de la liste de best-sellers du New York Times.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Gun, with Occasional Music (1994)
    Publié en français sous le titre Flingue sur fond musical, traduit par Francis Kerline, Paris, J'ai lu, Science-fiction no 4196, 1996, 318 p., (ISBN 978-2-277-24199-7)
  • Amnesia Moon (1995)
    Publié en français sous le titre Un homme nommé Chaos, traduit par Francis Kerline, Paris, J'ai lu. Science-fiction no 4563, 2000, 314 p. (ISBN 978-2-290-04563-3)
  • As She Climbed Across the Table (1997)
    Publié en français sous le titre Alice est montée sur la table, traduit par Francis Kerline, Paris, Éditions de l'Olivier. Littérature étrangère 2000, 249 p. (ISBN 978-2-87929-241-0) ; réédition, Paris, Éditions de l'Olivier. Petite collection de l'olivier no 53, 2003, 249 p. (ISBN 2-87929-388-X)
  • Girl in Landscape (1998)
  • Motherless Brooklyn (1999)
    Publié en français sous le titre Les Orphelins de Brooklyn, traduit par Francis Kerline, Paris, Éditions de l'Olivier. Littérature étrangère 2003, 368 p. (ISBN 978-2-87929-280-9)
  • This Shape We're In (2000), court roman
  • The Fortress of Solitude (2003)
    Publié en français sous le titre Forteresse de solitude, traduit par Adèle Carasso et Stéphane Roques, Paris, Éditions de l'Olivier. Littérature étrangère 2006, 677 p. (ISBN 978-2-87929-462-9) ; réédition, Paris, Points no 2546, 2010 (ISBN 978-2-7578-2166-4)
  • You Don't Love Me Yet (2007)
  • Chronic City (2009)
    Publié en français sous le titre Chronic City, traduit par Francis Kerline, Paris, Éditions de l'Olivier. Littérature étrangère 2011, 496 p. (ISBN 978-2-87929-705-7) ; réédition, Paris, Points no 3263, 2014 (ISBN 978-2-7578-2826-7)
  • Dissident Gardens (2013)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Wall of the Sky, the Wall of the Eye (1996)
  • Kafka Americana (1999), en collaboration avec Carter Scholz
  • Men and Cartoons (2004)
  • How We Got Insipid (2006)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • The Disappointment Artist (2005)
  • They Live (2010)
  • The Ecstasy of Influence: Nonfictions, Etc. (2011)
  • Talking Heads' Fear Of Music (2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]