Jonathan Dancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jonathan Peter Dancy

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jonathan Dancy à l'Université Paris 1, 2013

Naissance 8 mai 1946 (68 ans)
Institutions Université de Reading
Université du Texas à Austin

Jonathan Peter Dancy, né le 8 mai 1946, est un philosophe britannique, travaillant sur des questions d’épistémologie et d’éthique. Actuellement professeur à l'université du Texas à Austin, après avoir travaillé à l’université de Reading.

Dancy, après avoir travaillé sur des questions d‘épistémologie et plus particulièrement sur la nature de la perception (l’argument de l’illusion), devint le représentant principal, dans le cadre de la réflexion sur l’éthique, du particularisme moral (également connu sous le nom de particularisme éthique). Il défend aussi ce qu’il qualifie de holisme des raisons, l’idée selon laquelle la considération de ce qui constitue la raison pour agir d’une certaine façon dans un cas particulier peut, dans un autre cas, ne pas le faire du tout, ou, dans d’autres cas encore, peut même être la raison pour ne pas agir de telle façon. En ce sens, les raisons sont relatives au contexte. Dancy soutient que le holisme des raisons apporte un support majeur pour le postulat principal de son particularisme, c'est-à-dire de l’idée selon laquelle il n’y a pas de principes moraux, et notre sphère morale peut fonctionner parfaitement sans eux.

Travaux principaux[modifier | modifier le code]

  • "On Moral Properties", Mind, 1981, XC, pp. 367-385.
  • "Ethical Particularism and Morally Relevant Properties", Mind, 1983, XCII, 530-547 ; "Le particularisme éthique et les propriétés moralement pertinentes", in A. C. Zielinska, Textes-clés de métaéthique, Paris, Vrin, 2013.
  • An Introduction to Contemporary Epistemology, Oxford, Blackwell, 1985.
  • Moral Reasons, Blackwell, Oxford, 1993.
  • Practical Reality, Oxford, Oxford University Press, 2000.
  • Ethics Without Principles, Oxford : Clarendon Press, New York : Oxford University Press, 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]