Jona Senilagakali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le docteur Jona Baravilala Senilagakali (né le 9 novembre 1929 et décédé le 26 octobre 2011[1]), fut le Premier ministre des Fidji du 5 décembre 2006, date du coup d'État du contre-amiral Frank Bainimarama au 4 janvier 2007. Il fut intronisé le jour de la dissolution du Parlement, le 6 décembre. C'était un ancien médecin-chef de l'hôpital des armées. Le premier ministre déposé, Laisenia Qarase, et son épouse furent transportés vers leur île natale, au sud de l'archipel.

Premier ministre des Fidji (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Deux jours après sa nomination, Senilagakali reconnaissait que le putsch était « illégal », même s'il était « préférable à l'ancien gouvernement corrompu ». Sur sa nomination, Senilagakali disait qu'il n'avait pas le choix : «  Quoi que me dise [Bainimarama], je le fais ».

À sa nomination au poste de Premier ministre, Senilagakali reçut un accueil particulièrement hostile lors d'une cérémonie de remise de diplômes à la Fiji School of Medicine. Le Fiji Times rapporta qu'un homme dont le nom n'est pas précisé lui dit que sa participation à un gouvernement militaire fantoche était dégradante pour la prestigieuse école. Il partit avant le début de la cérémonie[2].

Bainimarama annonça la démission de Senilagakali le 4 janvier 2007[3] ; le président Josefa Iloilo, dont les pouvoirs avaient été restaurés par Bainimarama le même jour, nomma Bainimarama Premier ministre le lendemain[4]. Senilagakali fut nommé ministre de la Santé le 8 janvier[5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiji’s first post-coup interim prime minister Senilagakali dies »
  2. (en) « Interim PM gets hostile reception », Fiji Times,‎ 7 décembre 2006 (lire en ligne)
  3. (en) "Power restored to Fiji president", CNN.com, 4 janvier 2007.
  4. (en) "Coup leader sworn in as interim Fiji PM", Associated Press (Sydney Morning Herald), 5 janvier 2007
  5. (en) "Fiji swears in new interim government", Radio Australia, 8 janvier 2007.