Jon Magnusson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jón ou Jean (II) Magnusson des Orcades (mort vers 1310). Comte des Orcades et comte de Caithness 1284 à 1310.

Règne[modifier | modifier le code]

Jón II magnusson est le frère cadet et successeur de Magnus (IV) Magnusson.

Le 12 mars 1289, il est un des signataires de la lettre adressée par les nobles d'Écosse au roi Édouard Ier d'Angleterre au sujet du projet de mariage de son fils le prince Édouard et de la reine Marguerite Ire d'Écosse.

Le 13 mai 1291, il bénéficie d'un sauf conduit valable jusqu'au 24 juin pour rencontrer le roi Edouard Ier à Norham. Il est convoqué au premier Parlement tenu par le roi Jean d'Écosse à Scone le 10 février 1293. Le 28 août 1296, il obtient un nouveau sauf conduit du roi Édouard Ier d'Angleterre valable jusqu'au 29 septembre et il jure fidélité au nouveau souverain à Murkle au Caithness en août 1297.

En 1300, le Jarl Jón se trouve sans doute à Bergen à la cour de Norvège car selon les Annales d'Islande il y est fiancée avec Ingibiorg âgée de 2 ans, la fille du roi Éric II de Norvège et de sa seconde épouse Isabelle Bruce sœur du roi Robert Ier d'Écosse [1].

Jón Magnusson meurt sans doute avant 1310 car la jeune Ingeborg Eriksdatter est fiancée de nouveau entre 1311 et le 29 septembre 1312 avec son futur époux Valdemar Magnusson duc de Finlande[2]

Postérité[modifier | modifier le code]

Le nom de son épouse, morte avant 1300, n'a pas été retenu. Il laisse un fils et successeur Magnus (V) Jónsson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) (is) Annales Islandici: AD 1300 p. 179.
  2. Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes, éd. Ouest-France Université, Rennes, 1992 (ISBN 2737309018) p. 71

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London(ISBN 1841190969) « John II earl of Orkney  » p. 544.
  • Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes, éd. Ouest-France Université, Rennes, 1992 (ISBN 2737309018).