Jon Elster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elster.

Jon Elster, né le 22 février 1940 à Oslo, est un philosophe et sociologue norvégien. Ses travaux portent notamment sur le marxisme analytique et sur la théorie du choix rationnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il poursuit ses études secondaires à la prestigieuse école de la cathédrale d'Oslo. Il a effectué une partie de ses études à l'École normale supérieure de Paris et a obtenu un doctorat en philosophie à la Sorbonne.

Il a été enseignant à l'université d'Oslo ainsi qu'à l'université de Chicago.

Elster est actuellement titulaire de la chaire Robert King Merton et professeur en sciences sociales à l'université Columbia. En 2005, il a été admis comme professeur titulaire au Collège de France.

Sa pensée[modifier | modifier le code]

La théorie générale de l’action humaine d’Elster (telle que présentée dans son ouvrage Nuts and Bolts for the Social Sciences) consiste à dire que tout aspect des actions humaines peut s’envisager comme le résultat de deux processus de filtrage :

  1. un ensemble de contraintes structurelles (échappant au contrôle immédiat de l’agent), qui réduisent l’ensemble des actions possibles d’un point de vue abstrait à l’ensemble des actions faisables;
  2. le mécanisme qui sélectionne l'élément de l’ensemble des actions faisables qui sera réalisé.

Elster nomme "structuraliste" la position selon laquelle le premier filtre réduit l’ensemble des actions faisables à un seul élément ou, du moins, à un ensemble si restreint que le deuxième filtre en perd toute signification. Mais rejetant cette position structuraliste, il considère plutôt les contraintes structurelles comme une toile de fond et se concentre sur le fonctionnement du second filtre. Deux interprétations principales en sont alors possibles ;

  • la position qu'on pourrait appeler traditionaliste consiste à affirmer qu’une des actions faisables est choisie suite à l’application involontaire de normes traditionnelles;
  • l’approche en termes de choix rationnel affirme en revanche que le second processus de filtrage consiste en un choix délibéré et intentionnel d’une option faisable, choix qui maximise une fonction-objectif tel que le profit ou l’utilité.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Jon Elster, Logic and Society,‎ 1978
  • Jon Elster, Ulysses and the Sirens,‎ 1979
  • Jon Elster, Sour Grapes: Studies in the Subversion of Rationality, 1983
  • Jon Elster, Making Sense of Marx, 1985
  • Jon Elster, An Introduction to Karl Marx, 1986
  • Jon Elster, Hva er igjen av Marx?, 1988
  • Jon Elster, Nuts and bolts for the Social Sciences, 1989
  • Jon Elster, Vitenskap og politikk, 1989
  • Jon Elster, Political Psychology, 1993
  • Jon Elster, Strong Feelings: Emotion, Addiction, and Human Behavior The Jean Nicod Lectures., 1997
  • Jon Elster, Alchemies of the Mind: Rationality and the Emotions, 1999
  • Jon Elster, Ulysses Unbound: Studies in Rationality, Precommitment, and Constraints, 2002
  • Jon Elster, Closing the Books: Transitional Justice in Historical Perspective, 2004
  • Jon Elster, Explaining social behaviour, 2007
  • Jon Elster, Le désintéressement : Traité critique de l'homme économique, tome 1, 2009
  • Jon Elster, L'irrationalité : Traité critique de l'homme économique, tome 2, 2010

Textes disponibles en français[modifier | modifier le code]

  • Ivar Ekeland, Jon Elster (Auteur) Théorie économique et rationalité, VUIBERT, 96 p. 2011
  • Jon Elster, « Le marché et le forum » in La Démocratie délibérative. Anthologie de textes fondamentaux par Charles Girard et Alice Le Goff, collection L'Avocat du Diable, Éditions Hermann, 2010
  • Jon Elster, L'irrationalité - Traité critique de l'homme économique Tome II, Seuil 2010
  • Jon Elster, Le désintéressement - Traité critique de l'homme économique Tome I, Seuil 2009
  • Jon Elster, Agir contre soi : La faiblesse de volonté, Odile Jacob, 189 p., 2007
  • Jon Elster, Raison et raisons, Fayard, 2006
  • Jon Elster, Proverbes, maximes, émotions, PUF, 192 p., 2003
  • Jon Elster, Psychologie politique - Veyne, Zinoviev, Tocqueville, Les éditions de minuit, 192 p., 1990
  • Jon Elster, Karl Marx, une interprétation psychanalytique, P.U.F. 1989
  • Jon Elster et Abel Gerschenfeld, Le Laboureur et ses enfants. Deux essais sur les limites de la rationalité, Les éditions de Minuit, 199 p., 1987
  • Jon Elster, Leibniz et la formation de l'esprit capitaliste, Aubier 1975

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]