Jolande Jacobi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacobi.

Jolande Jacobi, née le 25 mars 1890 à Budapest et morte le 1er avril 1973 à Zurich est une psychologue suisse allemande connue surtout comme collaboratrice de Carl Gustav Jung et ses travaux de psychologie jungienne.

Résumé biographique[modifier | modifier le code]

Elle était née Jolande Szejaks, mais prit le nom de Jolande Jacobi après son mariage à 19 ans[1]. Elle a vécu successivement à Budapest, à Zurich et à Vienne. Ses parents étaient juifs, mais elle se convertit au catholicisme à l'âge adulte[2]. Jolande Jacobi fait la connaissance de Jung en 1927, et joue par la suite un rôle important dans la fondation de l'Institut C. G. Jung de Zürich en 1948.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Jacobi, J. La psychologie de C.G. Jung : une introduction. (1942)
  • Jacobi, J. Complexe, archetype et symbole dans la psychologie de C.G. Jung. (traduit en anglais par R. Mannheim). New York: Princeton. (1959)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maggie Anthony, The Valkyries: The Women Around Jung, Shaftesbury, Elements Books,‎ 1990
  2. (en) Vincent Brome, Jung, Man and Myth, Londres, Macmillan,‎ 1978 (ISBN 978-0-333-17841-6, LCCN 79310842)