Jojitsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'école Jojitsu (成実宗, jôjitsushû?) est une des Six écoles de la Capitale du Sud de Nara.

Originaire de Chine, où elle est appelée Chengshizong[1], elle a été fondée au Japon par le religieux coréen Ekan et s'appuie sur l'étude du Satyasiddhiśāstra (« Traité de l'établissement de la vérité ») — en japonais Jōjitsuron (成実論?, « Traité sur la construction du réel ») — rédigé par Harivarman, un philosophe indien, au début du IVe siècle[2], [3]. Il s'agit d'une branche annexe du Sanron qui déclina rapidement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chengshizong » dans Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Paris, Éditions du Seuil, 2006, p. 131-132
  2. Louis Frédéric, Le Japon, dictionnaire et civilisation, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1996, 1419 p. [détail des éditions] (ISBN 2-221-06764-9)
  3. « Satyasiddhiśāstra » dans Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Paris, Éditions du Seuil, 2006, p. 515