Joint Committee on Atomic Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Joint Committee on Atomic Energy (JCAE) était un comité du Congrès des États-Unis (en) auquel on avait donné pour tâche d'exercer une juridiction exclusive sur tous les « lois, résolutions et autres »[trad 1] liés aux aspects civils et militaires de l'énergie nucléaire. Créé en 1946 à la suite de l'Atomic Energy Act (en) et ayant pour mission de surveiller la Commission de l'énergie atomique des États-Unis (AEC), le comité a été actif jusqu'en 1977. Il est considéré comme ayant été l'un des comités du congrès les plus puissants de l'histoire des États-Unis, étant notamment le seul comité conjoint des temps modernes ayant eu une autorité législative.

L'un des pouvoirs majeurs du comité était son « veto législatif ». Ce dernier permettait au comité d'agir comme co-décideur avec la branche exécutive plutôt que d'avoir sur elle un simple congressional oversight (en). Ce veto a été jugé inconstitutionnel par la Cour suprême des États-Unis en 1983[1].

Au cours des années 1970, après la création de la Commission de réglementation nucléaire, visant à remplacer la Commission de l'énergie atomique, le rôle du comité a commencé à diminuer. Le Congrès a transféré la plus grande partie du pouvoir législatif du comité sur les installations civiles à d'autres comités de la Chambre des représentants et du Sénat.

Le comité a été aboli le 5 août 1977.

Membres[modifier | modifier le code]

Le comité conjoint possédait un nombre égal de représentants de la Chambre et de sénateurs, avec 5 membres du parti majoritaire et 4 membres du parti minoritaire pour chacune des instances. Le comité était dirigé par un sénateur du parti majoritaire jusqu'au 83e Congrès (en). À ce moment, la direction du comité a alterné entre un représentant de la Chambre majoritaire et un représentant sénatorial majoritaire.

Membres notables[modifier | modifier le code]

Les lettres entre parenthèses suivant le nom désignent l'appartenance (Démocrate ou Républicain) suivi de l'État.

79e Congrès (1946)[modifier | modifier le code]

Sénat
Membre État
  Brien McMahon, Président Connecticut
  Richard B. Russell Géorgie
  Edwin C. Johnson Colorado
  Tom Connally Texas
  Harry F. Byrd Virginie
  Arthur H. Vandenberg Michigan
  Eugene D. Millikin Colorado
  Bourke B. Hickenlooper Iowa
  William F. Knowland Californie
Chambre
Membre État
  R. Ewing Thomason, vice-président Texas
  Carl T. Durham Caroline du Nord
  Aime Forand Rhode Island
  Chet Holifield Californie
  Melvin Price Illinois
  Charles Elston Ohio
  J. Parnell Thomas New Jersey
  Carl Hinshaw Californie
  Clare Boothe Luce Connecticut

80e Congrès (1947-1948)[modifier | modifier le code]

Sénat
Membre État
  Bourke B. Hickenlooper, Président Iowa
  Arthur H. Vandenberg Michigan
  Eugene D. Millikin Colorado
  William F. Knowland Californie
  John W. Bricker Ohio
  Brien McMahon Connecticut
  Richard B. Russell Géorgie
  Edwin C. Johnson Colorado
  Tom Connally Texas
Chambre
Membre État
  W. Sterling Cole, vice-président New York
  Charles Elston Ohio
  Carl Hinshaw Californie
  James E. Van Zandt Pennsylvanie
  James T. Patterson Connecticut
  Carl T. Durham Caroline du Nord
  Chet Holifield Californie
  Melvin Price Illinois
  Lyndon Baines Johnson Texas

81e Congrès (1949-1950)[modifier | modifier le code]

Sénat
Membre État
  Brien McMahon, Chef Connecticut
  Richard B. Russell Georgia
  Edwin C. Johnson Colorado
  Tom Connally Texas
  Millard E. Tydings Maryland
  Bourke B. Hickenlooper Iowa
  Eugene D. Millikin Colorado
  William F. Knowland Californie
  John W. Bricker Ohio
Chambre
Membre État
  Carl T. Durham, vice-président Caroline du Nord
  Chet Holifield Californie
  Melvin Price Illinois
  Paul J. Kilday Texas
  Henry M. Jackson Washington
  W. Sterling Cole New York
  Charles Elston Ohio
  Carl Hinshaw Californie
  James E. Van Zandt Pennsylvanie

82e Congrès (1951-1952)[modifier | modifier le code]

Sénat
Membre État
  Brien McMahon, Président Connecticut
  Richard B. Russell Georgia
  Edwin C. Johnson Colorado
  Lyndon Baines Johnson Texas
  Clinton P. Anderson Nouveau-Mexique
  Bourke B. Hickenlooper Iowa
  Eugene D. Millikin Colorado
  William F. Knowland Californie
  John W. Bricker Ohio
Chambre
Membre État
  Carl T. Durham, vice-président Caroline du Nord
  Chet Holifield Californie
  Melvin Price Illinois
  Paul J. Kilday Texas
  Henry M. Jackson Washington
  W. Sterling Cole New York
  Charles Elston Ohio
  Carl Hinshaw Californie
  James E. Van Zandt Pennsylvanie

83e Congrès (1953-1954)[modifier | modifier le code]

Sénat
Membre État
  Bourke B. Hickenlooper, vice-président Iowa
  Eugene D. Millikin Colorado
  William F. Knowland Californie
  John W. Bricker Ohio
  Guy Cordon Oregon
  Richard B. Russell Georgia
  Clinton P. Anderson Nouveau-Mexique
  John O. Pastore Rhode Island
  Albert Gore, Sr. Tennessee
Chambre
Membre État
  W. Sterling Cole, Président New York
  Carl Hinshaw Californie
  James E. Van Zandt Pennsylvanie
  James T. Patterson Connecticut
  Thomas A. Jenkins Ohio
  Carl T. Durham Caroline du Nord
  Chet Holifield Californie
  Melvin Price Illinois
  Paul J. Kilday Texas

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « United States Congress Joint Committee on Atomic Energy » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « all bills, resolutions, and other matters »
  2. (en) « incredible mismanagement »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]