Johnny Ringo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnny Ringo (homonymie).
Johnny Ringo

John Peters « Johnny » Ringo (né le 3 mai 1850 – mort le 13 juillet 1882) est un hors-la-loi américain membre des Cowboys du comté de Cochise (en). Il était associé avec Ike Clanton (en) et Frank Stilwell (en) dans le comté de Cochise en 1881–1882.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Ringo est né à Greens Fork (Indiana) (en)[1]. En 1856, les Ringo déménagent à Liberty (Missouri). La famille noue des liens avec le gang James-Younger lorsque la tante de Johnny Augusta Peters Inskip se marie avec Coleman P. Younger, oncle des hors-la-loi[2].

En 1858, la famille Ringo déménage à Gallatin (Missouri)[2].

Le 30 juillet 1864, alors que la famille voyage à travers le Wyoming vers la Californie, le père de Johnny, Martin Ringo, décharge accidentellement son fusil de chasse en quittant le wagon. La chevrotine pénètre le côté droit de son visage et lui ressort par le haut du crâne. La famille enterre les restes du père sur le flanc d'une colline le long de la route[3].

Guerre du comté de Mason[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1870, Ringo déménage de San Jose (Californie) au comté de Mason (Texas). Il s'y lie d'amitié avec l'ex-Texas Ranger Scott Cooley, fils adoptif d'un propriétaire de ranch Tim Williamson.

Les problèmes débutent lorsque deux voleurs de bétail (en), Elijah et Pete Backus, sont tirés de la prison de Manson pour être pendus par une foule composée principalement d'Allemands. La guerre, connue officiellement sous le nom de guerre du comté de Mason (en) mais appelée la guerre Hoodoo (Hoodoo War) par la population locale[4], débute le 13 mai 1875 lorsque Williamson est arrêté par un groupe qui lui est hostile, puis tué par le fermier allemand Peter Bader (en). Cooley et ses amis, dont Johnny Ringo, mènent une campagne de terreur contre leurs rivaux. Le 10 août, Cooley tue l'Allemand et ex-shérif local John Worley en le tirant, le scalpant et en jetant son corps dans un puits. Il tue plusieurs autres personnes lors de la « guerre ».

Le 25 septembre, après la mort de Moses Baird (en), Ringo commet son premier meurtre lorsque, avec Bill Williams, il se rend à la maison de James Cheyney, l'homme qui a mené Baird dans une embuscade. Alors que Cheyney sort de la maison, désarmé, invitant les hommes à entrer et commençant à laver son visage sur le porche, Ringo et Williams lui tirent dessus et le tuent. Ils se rendent par la suite à la maison de Dave Doole, l'appellent à l'extérieur, mais prennent la fuite lorsque ce dernier sort armé.

Plus tard, Scott Cooley et Johnny Ringo confondent Pete Bader avec son frère Charley et tuent ce dernier. Les deux hommes sont par la suite emprisonnés à Burnet (Texas) par le shérif A. J. Strickland, mais sont libérés par leurs amis peu après et forment une bande de hors-la-loi.

La « guerre » prend fin en novembre 1876. Scott Cooley est considéré mort[5] et Johnny Ringo et son compère George Gladden sont emprisonnés. Alors que Gladden prend 99 ans, Ringo semble avoir été acquitté[réf. souhaitée].

Tombstone[modifier | modifier le code]

Mort à Turkey Creek Canyon[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative et tombe de Johnny Ringo.

Johnny Ringo est trouvé mort le 14 juillet 1882 sur la fourche d'un grand arbre à West Turkey Creek Valley, près de Chiricahua Peak, avec une blessure par balle sur la tempe droite, la balle étant ressortie par l'arrière du crâne.

Un coup de feu avait été entendu par un voisin dans la soirée du 13 juillet. Le pistolet de Ringo est retrouvé pendant à un de ses doigts et une balle est trouvée manquante dans le barillet. Ses pieds étaient enveloppés avec des morceaux de son maillot de corps. Son cheval est retrouvé deux semaines plus tard, les bottes de Ringo accrochées à la selle, une méthode répandue pour empêcher les scorpions d'y rentrer. Après enquête, le coroner conclut que la mort est due à un seul coup de feu dans la tête et la mort de Ringo est officiellement considérée comme un suicide.

Johnny Ringo est enterré au pied de l'arbre où son corps a été retrouvé, à West Turkey Creek Canyon (31°51′54.4″N 109°25′07.2″W). L'arbre est tombé en 2010. La tombe, située sur une propriété privée, est accessible via un portail et des indications sur le chemin à suivre pour y arriver.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Johnny Ringo » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « The High Chaparral Johnny Ringo », sur Thehighchaparral.com
  2. a et b (en) Darryl Wilkinson, « Johnny Ringo Called Gallatin Home as a Boy », Gallatin North Missourian,‎ 22 juillet 1992
  3. (en) Terry Clanton, « John Ringo Family History », Tombstone History,‎ 1997
  4. (en) Glenn Hadeler, « The Mason County Texas Hoo Doo Wars », Texas History
  5. (en) « Scott Cooley at Find A grave », Findagrave.com
  6. (en) « The Clantons' Family Row, The Life and Legend of Wyatt Earp, December 8, 1959 », Internet Movie Data Base
  7. (en) « Lorne Green lyrics "Ringo" », sur OldieLyrics.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]