Johnny Podres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Johnny Podres Baseball pictogram.svg
Lanceur partant
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
7 avril 1953
Dernier match
21 juin 1969
Statistiques de joueur (1953-1969)
Matchs 440
Victoires-Défaites 148-116
Retraits sur des prises 1435
Manches lancées 2265
Moyenne de points mérités 3,68
Équipes


Johnny Podres, né le 30 septembre 1932 - mort le 13 janvier 2008, était un joueur américain de baseball évoluant au poste de lanceur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de New York, Johnny Podres est un supporter des Brooklyn Dodgers durant sa jeunesse[1]. Il rejoint son club de cœur en 1953 en lance en Série mondiale dès l'âge de 21 ans. Impressionné par l'enjeu, il concède un coup de circuit au premier batteur (Gene Woodling) qu'il affronte à cette occasion[2].

Il prend part aux conquêtes des World Series en 1955 à Brooklyn puis en 1959 et 1963 à Los Angeles suite au déménagement de la franchise en Californie en 1957. Il est particulièrement déterminant en 1955 en lançant une victoire en match trois des séries mondiales le jour de son 23e anniversaire alors que les Yankees avaient remporté les deux premières parties de la série[3]. Lors du septième et dernier match de la série, il est également le lanceur partant. Il signe un blanchissage (2-0) permettant aux Dodgers de connaître un succès historique. Le soir du sacre, Podres passe à l'émission de télévision du Steve Allen Show avant de rejoindre ses coéquipiers fêter le titre à l'hôtel Bossert à Brooklyn[4]. À propos de ces célébrations, il déclare : « Le champagne coulait à flot. Un vieil homme m'a dit et répété toute la soirée qu'il attendait cela depuis 1916. »[5]. Ces performances lui valent le trophée du Joueur le plus utile de la Série mondiale et le titre de sportif de l'année décerné par l'hebdomadaire Sports Illustrated. Dans la foulée, Podres part effectuer son service militaire[6].

Sélectionné trois fois au match des étoiles (1958, 1960, 1962), Johnny Podres met un terme à sa carrière de joueur en 1969. Il devient alors instructeur des lanceurs aux Boston Red Sox, aux Minnesota Twins puis aux Philadelphia Phillies.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter Golenbock, Bums. An oral history of the Brooklyn Dodgers, New York, Putman's Sons, 1984, p.401
  2. Ibid
  3. (en) Richard Goldstein, Superstars and Screwballs, New York, Plume books, 1992, p.328
  4. (en) Peter Golenbock, op.cit., p.404
  5. (en) Richard Goldstein, op.cit., p.333
  6. (en) Richard Goldstein, op.cit., p.335

Précédé par Johnny Podres Suivi par
Aucun, prix remis depuis 1955
Joueur par excellence de la Série mondiale
1955
Don Larsen