John Yoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John C. Yoo

John Choon Yoo (né en 1967 à Séoul) est l'ancien assistant du juge Clarence Thomas, professeur de droit à Berkeley. Il est membre du Council on Foreign Relations, de la Federalist Society (en) et chercheur à l’American Enterprise Institute.

Ancien conseiller de John Ashcroft au département de la Justice des États-Unis (2001-2003), il est corédacteur des mémos de la torture, demandant que la Convention de Genève ne soit pas appliquée aux combattants illégaux fait prisonniers lors de la guerre contre le terrorisme.

Mémos sur la torture[modifier | modifier le code]

José Padilla, condamné en janvier 2008 à plus de 20 ans de prison pour ses liens présumés avec Al-Qaida, a porté plainte au civil contre John Yoo, l'accusant d'être responsable, de par ses mémos, de sa détention jugée anticonstitutionnelle[1].

L'administration Obama a cependant décidé, en février 2010, de ne pas infliger de sanctions disciplinaires à Yoo et à Jay Bybee (en), juge à la Cour d'appel pour le 9e circuit et également rédacteur des mémos de la torture[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. John Yoo, Terrorist Tort Travesty, tribune dans le Wall Street Journal, 19 janvier 2008
  2. Carrie Johnson et Julie Tate, Authors of waterboarding memos won't be disciplined, Washington Post, 20 février 2010

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Jack Goldsmith, juriste, ami de John Yoo qui s'opposera par la suite aux mémos par la torture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :