John Woolrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Woolrich, né en 1954 à Cirencester, Grande-Bretagne, est un compositeur anglais habitant la région Midi-Pyrénées, France.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Woolrich a une approche pratique de la composition - il a fondé un groupe (the Composers Ensemble), un festival (Hoxton New Music Days) et a été compositeur en association avec The Orchestra of St.John's et le Britten Sinfonia. Ses collaborations fructueuses avec le Birmingham Contemporary Music Group ont conduit à sa nomination en 2002 au titre d’artiste associé [1]. Il a été directeur artistique invité d'Aldeburgh Festival[2] en 2004 et directeur artistique associé du festival[3] de 2005 à 2010 [4]. De 2010 - 2013, Woolrich a été nommé directeur artistique de Dartington International Summer School[5] et professeur de musique à l'Université Brunel[6]. Depuis 2013 il est directeur artistique de Mirepoix Musique, France.

Woolrich a été décrit comme 'maître de la surprise et de la variation'[7], et un certain nombre de préoccupations sont récurrentes dans sa musique: l'art de la transcription créative - ''Ulysses Awakes'', par exemple, est une recomposition d'un aria de Monteverdi et The Theatre Represents a garden : Night est basé sur des fragments de Mozart. La fascination pour les processus de la machinerie et la mécanique, entendus dans de nombreuses pièces, notamment dans The Ghost in the Machine et The Barber's Timepiece.

Tout au long des années 1990, Woolrich a eu une série de commandes orchestrales, qui ont abouti à certaines de ses œuvres les plus significatives: ses concertos pour alto, hautbois et violoncelle. Un CD des concertos pour alto et hautbois sous le label NMC a attiré une attention particulière et a été élu «enregistrement de la semaine» sur la BBC Radio 3. D'autres pièces ont été écrites au cours de cette période, dont The Ghost in the Machine, créée au Japon par Andrew Davis et l'Orchestre symphonique de la BBC, Contradanse joué par l'Academy of St Martin-in-the-Fields à l'Opéra-Comique, Paris et Si Va Facendo Notte commandée par le Barbican Centre pour célébrer le Mozart European Journey Project [5].

Parmi ses compositions récentes, il y a Capriccio pour violon et cordes, commandée par le Scottish Ensemble pour le BBC Proms en 2009, Between the Hammer and the Anvil, pour le London Sinfonietta, un concerto pour violon, pour Carolin Widmann et le Northern Sinfonia, et Falling Down, un concerto pour contrebasson commandé pour le City of Birmingham Symphony Orchestra.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Élu « Compositeur de la semaine » par la BBC Radio 3 en mars 2008[8]


Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ulysses Awakes (1989)
  • The Ghost in the Machine (1990)
  • A Farewell (1992)
  • Viola Concerto (1993)
  • Oboe Concerto (1996)
  • Sestina (1997)
  • Cello Concerto (1998)
  • A Shadowed Lesson (1999)
  • Bitter Fruit (2000)
  • Spring in Winter (2001)
  • Going a Journey (2006)
  • Violin Concerto (2008)
  • Whitel's Ey (2008)
  • Falling Down (2009)
  • Capriccio (2009)
  • Pluck from the Air (2013)
  • The Tongs and the Bones (2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andrew Clements, Illuminating Britten – review, The Guardian, 16 avril 2013
  2. (en) Aldeburgh has always been about the new, An overgrown path, 15 October 2007
  3. (en) Anthony Tommasini, At Aldeburgh Festival, Surprise Is the Tradition, NYT, 12 June 2007
  4. (en) Andrew Clements, John Woolrich: 'I want composers to be mavericks', The Guardian, 30 juillet 2009
  5. a et b (en) Biography of John Woolrich, Faber Music
  6. Who's Who 2013 (A&C. Black)
  7. Jean-Noël von der Weid: La Musique du XXe Siècle Pluriel 2010
  8. (en) Composer of the week, BBC, 4 mars 2008

Source de la traduction[modifier | modifier le code]