John Wilbye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Wilbye est un compositeur anglais de la Renaissance, baptisé le 7 mars 1574 et mort vers septembre 1638 à Colchester.

Toute sa vie il reste attaché au service des Kytson, une grande famille de Suffolk

Il publie deux livres de madrigaux en 1598 et 1609. Il est certainement le plus célèbre de tous les madrigalistes anglais. Son style est caractéristique d'une écriture vocale délicate, une sensibilité aiguë du texte, et l'usage de fausse relation entre les modes majeur et mineur.

Principaux madrigaux[modifier | modifier le code]

  • Weep, Weep O Mine Eyes
  • Draw On, Sweet Night

Autre pièce[modifier | modifier le code]

On ne connais qu'une seule pièce pour clavier de Wilbye. Elle a survécue dans le Clement Matchett's Virginal Book et il s'agit d'une transcription d'une gaillarde de John Dowland, The Frogge.

Source[modifier | modifier le code]

  • Baker et Slonimsky, Dictionnaire biographique des musiciens

Liens externes[modifier | modifier le code]