John Whitby Allen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allen et John Allen.

John Whitby Allen (2 juillet 1913, 6 janvier 1973) était un photographe et un modéliste ferroviaire américain, créateur d'un réseau à l'échelle HO, le Gorre & Daphetid Railroad et auteur de nombreux articles novateurs sur le modélisme ferroviaire et ses techniques. John Allen, surnommé The Wizard of Monterey (Le magicien de Monterey), habitait Monterey en Californie, dans une maison choisie spécialement pour accueillir son réseau de 60 m2.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né à Joplin, dans le Missouri, John devient orphelin de père et de mère à neuf ans. Il vit alors dans sa famille proche, puis part étudier dans le Missouri, où il développe des complications cardiaques après une fièvre rhumatique. Sur les conseils de son médecin, il déménage chez son oncle et sa tante en Californie.

Après avoir complété son cursus secondaire, il s'oriente vers une formation en économie à l'université UCLA et rejoint les réservistes de la RTOC. Il découvre en 1934 les trains miniatures et décide de s'orienter vers les Beaux Arts, à l'Art Center College of Design de Pasadena. Il complète son cursus en trois ans, avec une spécialisation en photographie.

Son parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Au décès de son grand-père en 1935, John touche un petit héritage de 1 900$, qu'il placera fructueusement. À l'issue de ses études, il monte avec un de ses camarades de classe une affaire de photographe portraitiste à Westlake Park à Los Angeles. Durant la Seconde Guerre mondiale, il propose en vain ses services à l'armée en tant qu'analyste-photo.

En 1953, John décide de profiter de ses placements et d'arrêter son affaire de photographie pour se consacrer à temps plein à sa passion, le modélisme ferroviaire. Après la vente de celle-ci, il vivra de ses rentes, ainsi que des articles dans la presse spécialisée sur son réseau, le Gorre & Daphetid, et les nombreuses techniques qu'il inventera.

Son activité modéliste[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gorre & Daphetid.

La construction du Gorre & Daphetid Railroad a commencé en 1944 et a duré jusqu'au jour de la mort de John, en janvier 1973. Ce réseau était un terrain de jeux et d'expérimentation : à cette époque, l'offre en modélisme ferroviaire est très réduite, du fait des restrictions la guerre, et l'échelle HO, pratiquée par John reste assez peu répandue. Le train miniature se résumait très souvent à faire tourner un train sur un ovale de voies, sans souci de reproduction de l'exploitation réelle des trains.

Cela l'oblige à tout créer de toutes pièces (machines, matériel remorqué, décors), et à penser de nouveaux concepts, devenus aujourd'hui des standards : la patine et le vieillissement du matériel, une exploitation réaliste des trains suivant un horaire réduit à 2 heures pour 24h, la présentation générale de la maquette, un éclairage variant pour créer un jour et une nuit, perspectives forcées pour donner l'impression du lointain, la constitution d'une maquette d'étude de la maquette finale avant sa construction, systèmes électro-mécaniques simulant l'inertie des modèles… Ces innovations ont été publiées dans de nombreuses revues spécialisées, telles que Model Railroader, le bulletin de la NMRA, The Model Craftsman[1]

Ce n'est pas pour autant que John prenant son travail trop au sérieux. Il a en effet placé de nombreux gags sur son réseau : un dinosaure servant de locomoteur pour les wagons du triage, un wagon plié sous le poids de Horace Vestibule, un contremaître doté d'un léger embonpoint[2]… Tout imaginaire qu'il soit, le Gorre & Daphetid Railroad est doté par son créateur d'un historique complet, de billets, de timbres-poste, et d'une correspondance épistolaire entre les présidents imaginaires des divers réseaux.

On doit également à John Allen un système de casse-tête, le timesaver, basé sur l'exploitation d'un train sur une surface réduite et encombrée de voies[3]. Le but du jeu est de livrer des wagons en un minimum de temps et un minimum de manœuvres.

John Allen décéda d'une crise cardiaque le 6 janvier 1973, alors qu'il prévoyait la fin de la construction de son réseau pour le printemps. Son talent lui a valu de faire la couverture de Model Railroader en avril de la même année, ainsi qu'en janvier 2003, à l'occasion des 30 ans de sa disparition. Le Gorre & Daphetid ne survécut pas à son créateur : dix jours après le décès de John, un radiateur électrique normalement jamais utilisé mit le feu au sous-sol qui contenant le réseau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des articles publiés par John Allen.
  2. Quelques illustrations du travail de John Allen sur le site Ptitrain
  3. Exemples de timesavers.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • En train avec John Allen ; Titre original : Model Railroading with John Allen, par Linn H. Wescott. Traduction-adaptation : Jacques Le Plat. 150 pages N.B. et couleurs, (ISBN 2-930083-00-X). Pro Rail International
  • « Gorre & Dephetid », vidéo de 47 minutes, Sandy River Productions

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]