John Wesley Jarvis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Jarvis (homonymie).

John Wesley Jarvis (1781? - 14 janvier 1839), était un peintre américain, neveu du leader méthodiste John Wesley. Il est né à South Shields en Angleterre et fut emmené aux États-Unis à l'âge de cinq ans. Il est l'un des premiers peintres américains à se soucier du détail anatomique. Il vécut d'abord à Philadelphie, avant de s'installer à New York où il devint célèbre. On peut voir ses peintrues à la New York Historical Society et au Metropolitan Museum of Art. Sa toile Black Hawk and his Son Whirling Thunder (1833) montre l'acculturation des Amérindiens : le père porte le costume occidental. Jarvis représenta les deux personnages comme il aurait peint des notables blancs[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Kamila Benayada, « La mythologie de l'Ouest dans l'art américain, 1830-1940 », Transatlantica, vol. 1,‎ 2009 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :