John Vernou Bouvier III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouvier.

John Vernou Bouvier III (né le 19 mai 1891 — mort le 3 août 1957) était un riche agent de change américain, surtout connu en tant que père de la Première Dame des États-Unis, Jacqueline Kennedy Onassis et de Lee Radziwill. Il était surnommé Black Jack[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à East Hampton, Long Island, New York, il est le fils de John Vernou Bouvier II (1865-1948) et son épouse Maud Frances Sergeant (1870-1940). Il est l'ainé de cinq enfants, un frère William Sergeant Bouvier (1893-1929), et trois sœurs, Édith (1895-1977) et les jumelles Maude (1905-1999) et Michelle (1905-1987).

La famille Bouvier descend de Michel Bouvier (1792-1874), un ébéniste de Pont-Saint-Esprit (Gard), qui s'installe à Philadelphie en 1815, où il fait fortune dans l'immobilier.

John Vernou Bouvier fréquente la « Sheffield Scientific School » où il obtient son diplôme en 1914. Il travaille alors comme agent de change à Wall Street.

Il se marie le 7 juillet 1928 avec Janet Norton Lee, avec qui il a deux filles, Jacqueline et Caroline (Lee).

Ses nombreuses liaisons, ses problèmes de jeu et son alcoolisme mênent à une séparation en 1936, puis après une brève reconciliation, à un divorce en 1940. Il ne se remarie jamais et vit à New York jusqu'à sa mort d'un cancer à l'âge de 66 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Time Capsule 1957 at Wordpress website, [1] Retrieved January 13, 2013.