John Van Druten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Van Druten, par Carl van Vechten, en 1932

John Van Druten est un dramaturge, metteur en scène de théâtre, scénariste et écrivain naturalisé américain, d'origine britannique, né John William Van Druten à Londres (Angleterre) le 1er juin 1901, décédé à Indio (Californie) le 19 décembre 1957.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père d'origine néerlandaise et d'une mère britannique, il étudie à Londres et, après avoir envisagé le droit, s'oriente définitivement vers l'écriture. Sa première pièce de théâtre, The Return Half, est publiée en 1924 et sa dernière, I've got Sixpence, en 1952 (il en écrira vingt-cinq autres dans l'intervalle). Sa deuxième pièce, Young Woodley, est créée à New YorkBroadway) en 1925, avant d'être produite en Angleterre. Bien qu'étant régulièrement joué dans son pays natal dès la fin des années 1920, il choisit de s'installer aux États-Unis et sera naturalisé américain en 1944.

À Broadway, en 1932, il s'essaie à une première mise en scène avec There's always Juliet, l'une de ses pièces. Il en dirigera régulièrement à partir des années 1940, dans les théâtres new-yorkais, jusqu'en 1952. Une autre d'entre d'elles, La Voix de la tourterelle (The Voice of the Turtle), créée en 1943, sera représentée 1.557 fois (!) jusqu'en 1948, année où elle sera également adaptée et jouée à Paris. Hormis ses propres œuvres, John Van Druten mettra en scène un autre gros succès, la comédie musicale Le Roi et moi (The King and I), créée à Broadway en 1951, et dont il dirigera aussi les représentations en Angleterre à partir de 1953. La pièce The Duchess and the Smugs (qu'il n'a pas écrite) sera son ultime mise en scène, en Angleterre, durant la saison 1954-1955.

Notons que sa pièce I Remember Mama (d'après un best-seller de la romancière Kathryn Forbes), créée en 1944 — avec le jeune Marlon Brando dans son premier rôle à Broadway —, sera d'abord adaptée au cinéma en 1948, avant de l'être sous forme d'une comédie musicale, portant le même titre et créée en 1979, avec notamment Liv Ullman, sur une musique de Richard Rodgers. Une autre de ses pièces, I am a Camera (créée en 1951), inspirera la célèbre comédie musicale Cabaret créée en 1966, elle-même adaptée au cinéma en 1972.

John Van Druten sera également scénariste pour Hollywood, adaptant parfois ses propres pièces au cinéma, entre 1931 et 1958 (le dernier film auquel il contribue, Adorable voisine — d'après sa pièce créée en 1950, Bell, Book and Candle — sort l'année suivant son décès prématuré). Relevons ici que sa pièce Old Acquaintance (créée à Broadway en 1940), est scénarisée par lui pour un film de 1943, L'Impossible Amour, qui fera l'objet d'un remake en 1981, Riches et Célèbres (ultime réalisation de George Cukor). Sinon, il sera scénariste pour la télévision, à l'occasion de trois téléfilms (deux en 1938, le dernier en 1953).

Enfin, il est aussi l'auteur de deux autobiographies, de deux romans et d'un ouvrage plus théorique sur la dramaturgie.

Cinéma[modifier | modifier le code]

comme scénariste (filmographie complète)

Théâtre[modifier | modifier le code]

pièces, comme auteur, sauf mention contraire[1]

à Broadway[modifier | modifier le code]

en Angleterre[modifier | modifier le code]

(sélection)

à Paris[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Sont indiquées exclusivement ci-dessus, à la rubrique "Théâtre", les représentations données du vivant de l'auteur.