John Ulric Nef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nef (homonymie).

John Ulric Nef

Naissance 14 juin 1862,
Herisau, Appenzell Ausserrhoden (Suisse)
Décès 13 août 1915
Carmel-by-the-Sea, Californie, (États-Unis)
Institutions Université Purdue (1887–89), Université Clark (1889–92), Université de Chicago (1892–1915)
Diplôme Université Harvard, Université de Munich
Directeur de thèse Adolf von Baeyer
Renommé pour Réaction de Nef
travail sur les carbènes

John Ulric Nef (14 juin 1862 - 13 août 1915) est un chimiste américain d'origine suisse découvreur de la réaction de Nef.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents émigrent de Suisse vers les États-Unis où Nef étudie la chimie à l'Université Harvard jusqu'en 1884. Après son diplôme, il rejoint Adolf von Baeyer à l'Université de Munich où il obtient son doctorat en 1887.

Il est professeur à l'Université Purdue de 1887 à 1889 puis à l'Université Clark de 1889 à 1892. Il passa le reste de sa carrière académique à l'Université de Chicago.

Son fils, John Ulric Nef (en) (1899–1988) a été professeur d'histoire économique et a publié plusieurs livres[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses principaux accomplissemnts sont la découverte de la réaction de Nef et ses articles sur le carbone divalent (carbènes).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur P. Molella, « John U. Nef (1899-1988) », Technology and Culture, vol. 31, no 4,‎ 1990, p. 916–920 (lien JSTOR?)