John Thomas Duckworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Thomas Duckworth
baronnet Duckworth de Topsham, Devon
John Thomas Duckworth
John Thomas Duckworth

Naissance ou 1748
à Leatherhead, Surrey
Décès (à 59 ou 60 ans)
Origine Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Allégeance Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Grade Vice-Admiral
Années de service 1807
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres de la Révolution et de l'Empire
Commandement Commander-in-Chief, Plymouth
Faits d'armes Bataille de la Grenade
Prise de Minorque
Expédition de Saint-Domingue
Bataille de San Domingo
Distinctions Baronnet
Autres fonctions Gouverneur de la Jamaïque
Gouverneur de Terre-Neuve

Sir John Thomas Duckworth, né le ou 1748, à Leatherhead, dans le comté de Surrey et mort le , 1er baronnet, est un officier de marine britannique des XVIIIe et XIXe siècles. Il termine sa carrière avec le grade de Vice-Admiral de la Royal Navy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se distingue en 1778 au combat livré devant la Grenade par le commodore John Byron à l'amiral d'Estaing. Il contribue en 1794 à la victoire remportée par les Britanniques sur Louis Thomas Villaret de Joyeuse près du cap Lizard; en 1798, à la prise de Minorque, et est, en récompense, nommé gouverneur de la Jamaïque.

En 1802, lors de l'expédition de Saint-Domingue il bloque Saint-Domingue puis contrait Donatien-Marie-Joseph de Rochambeau à se rendre; il détruit en 1806 une escadre française qui avait amenés 900 hommes au général Jean-Louis Ferrand pour reprendre l'île.

Article détaillé : Bataille de San Domingo.

En 1807, il force l'entrée des Dardanelles : il eût même pris Constantinople sans les efforts de l'ambassadeur français Horace Sébastiani et de l'espion Vincent-Yves Boutin. Il quitte le service la même année et est gouverneur de Terre-Neuve de 1810 à 1812. Il fut fait baronnet Duckworth de Topsham, Devon en 1813. Son fils John Thomas Buller Duckworth hérite du titre à sa mort.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « John Thomas Duckworth » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)