John Thomas (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas et John Thomas.
John Thomas Portail athlétisme
Athlete John Thomas 1960.jpg
John Thomas en 1960
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 3 mars 1941
Lieu Boston
Décès 15 janvier 2013 (à 71 ans)
Lieu Brockton
Taille 1,96 m
Club Boston Athletic Association
Records
Ancien détenteur du record du monde du saut en hauteur
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 1985
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 1

John Curtis Thomas (né le 3 mars 1941 à Boston et mort le 15 janvier 2013 à Brockton[1],[2]) est un athlète américain, spécialiste du saut en hauteur. Il améliore à trois reprises le record du monde de la discipline durant la saison 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université de Boston, John Thomas se distingue en début de saison 1959 lors du meeting en salle des Millrose Games, à New York, en devenant le premier athlète à franchir la barre des 7 pieds (2,13 m)[3].

Adepte de la technique du rouleau ventral, il établit le premier record du monde de sa carrière le 30 avril 1960 à Philadelphie en effaçant une barre à 2,17 m, améliorant d'un centimètre la meilleure marque mondiale du Soviétique Yuriy Stepanov établi trois ans auparavant[4]. Il égale cette performance quelques jours plus tard, le 21 mai à Cambridge dans le Massachusetts, puis franchit 2,18 m le 24 juin au cours des Championnats des États-Unis de Bakersfield. Le 1er juillet 1960, à Palo Alto lors des sélections olympiques américaines, John Thomas porte le record mondial à 2,22 m.

Figurant parmi les favoris des Jeux olympiques d'été de 1960, à Rome, l'Américain se classe troisième de la finale, avec un saut à 2,14 m, derrière les Soviétiques Robert Shavlakadze et Valeriy Brumel (2,16 m tous les deux)[5]. Il remporte un second titre national en plein air en 1962, et s'adjuge cinq autres titres en salle en 1959, 1960, 1962, 1964 et 1966.

Lors des Jeux olympiques d'été de 1964, à Tokyo, John Thomas remporte la médaille d'argent en effaçant une barre à 2,18 m, marque constituant alors un nouveau record olympique. Il est devancé au nombre d'essais par Valeriy Brumel, détenteur du record du monde depuis 1961[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

international[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
1960 Jeux olympiques Rome 3e 2,14 m
1964 Jeux olympiques Tokyo 2e 2,18 m

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records du monde[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur 2,22 m Palo Alto 1er juillet 1960
Saut en hauteur (salle)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brett Hoover, « Millrose Legend John Thomas Passes », sur armorytrack.com,‎ 16 janvier 2013 (consulté le 16 janvier 2013)
  2. (en) Douglas Martin, « John Thomas, Who Set Standard in High Jump, Dies at 71 », sur nytimes.com,‎ 20 janvier 2013 (consulté le 21 janvier 2013)
  3. (en) « Biography - John Thomas », sur sports-reference.com (consulté le 16 janvier 2013)
  4. (en) « Progression du record du monde du saut en hauteur », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 16 janvier 2013)
  5. (en) « Athletics at the 1960 Roma Summer Games:Men's High Jump », sur sports-reference.com (consulté le 16 janvier 2013)
  6. (en) « Athletics at the 1964 Tokyo Summer Games:Men's High Jump », sur sports-reference.com (consulté le 16 janvier 2013)
  7. (en) « Palmarès des Championnats des États-Unis d'athlétisme », sur gbrathletics.com (consulté le 16 janvier 2013)
  8. (en) « Palmarès des Championnats des États-Unis d'athlétisme en salle », sur gbrathletics.com (consulté le 16 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]