John Surratt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Surratt.
John Surratt, en uniforme des zouaves pontificaux.

John Harrison Surratt (13 avril 1844 - 21 avril 1916)[1],[2] est le maître de poste de Surrattsville dans le Maryland, lorsqu'éclate la Guerre de Sécession. Il devient alors agent de renseignement des troupes confédérées. Surratt fut accusé d'avoir participé au complot organisé, en 1865 par John Wilkes Booth et qui conduisit à l'assassinat d'Abraham Lincoln. Ayant fui à l'étranger, il ne fut pas jugé en même temps que les autres conjurés, dont sa mère Mary. Capturé en Égypte, il fut renvoyé, en 1869, aux États-Unis, jugé et acquitté du meurtre du président. Il mourut de pneumonie à l'âge de 72 ans.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

John Harrison Surratt naît à Congress Heights, un quartier du sud-est de Washington. Il est le fils de John Surratt et de Mary, née Jenkins. En 1861, John Surratt entreprend des études au séminaire St. Charles de Surrattsville dans le Maryland, mais en 1862, il prend la suite de son père, décédé subitement, comme maître de poste de Surrattsville. Lorsque débute la Guerre de Sécession, il devient courrier et agent secret de la Confédération.

Complot contre Lincoln[modifier | modifier le code]

En 1864, John Wilkes Booth a l'idée d'un plan d'enlèvement du président Lincoln. Il imagine de l'emmener au Sud comme otage pour forcer le Nord à négocier[3]. À cette fin, Booth met en place un cercle de conspirateurs. C'est le docteur Samuel Mudd qui présente Surratt à John Wilkes Booth le 23 décembre 1864. Les autres conjurés sont Samuel Arnold, George Atzerodt, David Herold, Michael O'Laughlen et Lewis Powell.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Abraham Lincoln's Assassination - John Surratt », Abraham Lincoln Research,‎ 19 décembre 1996 (consulté en 10 février 2009)
  2. (en) Douglas Linder, « The Trial of the Lincoln Assassination Conspirators 1865 », Faculté de droit de l' University of Missouri–Kansas City (consulté en 10 février 2009)
  3. Michael Kauffman 2004, p. 130–134

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alfred Isacsson, The travels, arrest and trial of John H. Surratt, Middletown, NY : Vestigium Press, 2003. (ISBN 9780971019744)
  • Andrew C. A. Jampoler, The last Lincoln conspirator : John Surratt's flight from the gallows, Annapolis, Md. : Naval Institute Press, 2008. (ISBN 9781591144076)
  • (en) Michael Kauffman, American Brutus: John Wilkes Booth and the Lincoln Conspiracies, New York, Random House,‎ 2004 (ISBN 9780375507854)
  • (en) Trial of John H. Surratt in the Criminal Court for the District of Columbia, Hon. George P. Fisher presiding. Washington : Government Printing Office, 1867. (OCLC 585174)