John Sentamu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Sentamu lors de la fête de Pâques, en avril 2007

John Tucker Mugabi Sentamu est un archevêque anglican, né le 10 juin 1949 en Ouganda. Il est le 97e archevêque d’York, depuis le 10 mai 2005, et par conséquent également archevêque métropolitain de la Province d’York, primat d’Angleterre et membre de la Chambre des Lords.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1949 dans la région de Kampala dans une famille de 13 enfants de clan Mbogo, John Tucker Mugabi Sentamu entreprend des études de droit. Il est diplômé de l'université Makerere de Kampala en 1971. Il exerce comme avocat, mais aussi comme juge pour la High Court of Uganda. Il quitte son pays en 1974 pour fuir le régime d'Idi Amin Dada[1],[2],[3].

Il entreprend ensuite des études de théologie au Selwyn College de l'université de Cambridge qui aboutiront à l'obtention d'un doctorat en 1984. Au cours de ces études, il suit également une formation au Ridley Hall de Cambridge, et il est ordonné diacre puis prêtre en 1979[3],[1].

Il est nommé évêque de Stepney (suffragant de Londres) en 1996, sa consécration épiscopale a lieu le 25 septembre dans la cathédrale Saint-Paul[1]. Il devient évêque de Birmingham en 2002, archevêque d'York en 2005. Cela fait de lui le premier archevêque noir de l'histoire de l'Église d'Angleterre[4].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Sur le racisme et le multiculturalisme[modifier | modifier le code]

John Sentamu intervient à plusieurs reprises sur les questions de violences liées au racisme[3],[2]. De 1997 à 1999 il est ainsi conseiller dans l'affaire du meurtre de Stephen Lawrence. En 2002, il dirige une commission qui examine la façon dont le procès pour le meurtre de Damilola Taylor s'est déroulé[5],[6].

En 2000, John Sentamu met en cause la City of London Police après qu'un officier l'a arrêté pour un contrôle, sans respecter la procédure prévue : avoir une justification raisonnable à l'arrestation et en faire état. L'évêque de Stepney souligne que c'est la huitième fois en huit ans qu'il se fait contrôler de la sorte, et que cela n'est arrivé à aucun évêque blanc de l'Église d'Angleterre[7].

En novembre 2005, peu avant la cérémonie d'installation comme archevêque d'York, John Sentamu s'élève contre une mauvaise compréhension du multiculturalisme qui passerait par l'étouffement de l'expression de la culture majoritaire ; il appelle notamment les Anglais à redécouvrir leur identité culturelle et à fêter dignement la Saint-George. Il dénonce aussi les lois anti-terroristes du gouvernement comme exagérément dures[4].

Sur le mariage homosexuel[modifier | modifier le code]

En mars 2012, John Sentamu s'oppose frontalement au projet d'introduction du mariage homosexuel dans la législation britannique : « Le mariage est une relation entre un homme et une femme. Je ne pense pas que ce soit le rôle de l'État de redéfinir ce qu'est le mariage. Celui-ci est inscrit dans la tradition et l'histoire et nul ne peut changer cela du jour au lendemain, quelque pouvoir qu'il possède. » L'archevêque prédit une grave rébellion contre la mesure gouvernementale : pour lui, cette proposition est inacceptable car elle vise à changer le sens des mots, tandis que le débat aurait été possible s'il s'était agi de l'extension des civil partnerships (en). Il ajoute que ce débat doit pouvoir se tenir sans être accusé a priori de diminuer, condamner, critiquer, les relations homosexuelles[8]. Plusieurs dignitaires de l'Église d'Angleterre manifestent leur désaccord avec la prise de position de l'archevêque d'York[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Biographie sur son site officiel
  2. a et b Biographie en français sur le portail African success
  3. a, b et c (en) Biographie sur le site de la BBC
  4. a et b (en) Ruth Gledhill, Multiculturalism has betrayed the English, Archbishop says, The Times
  5. (en) Nick Allen, Pat Hurst, Damilola inquiry criticises police handling of child witness, The Independent
  6. (en) On peut consulter le texte du rapport publié en décembre 2002
  7. (en) Vikram Dodd, Black bishop 'demeaned' by police search, The Guardian, 24 janvier 2000
  8. (en) Martin Beckford, Don't legalise gay marriage, Archbishop of York Dr John Sentamu warns David Cameron, The Telegraph, 6 mars 2012
  9. (en) Ed Thornton, Dr Sentamu challenged over his views on gay marriages, Church Times, 25 mai 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]