John Rutter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Rutter
John Rutter lors d'une répétition à Birmingham en 2008.

John Milford Rutter CBE est un compositeur et chef de chœur britannique, né le 24 septembre 1945 à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 24 septembre 1945 à Londres, il fait ses études à la Highgate School de Londres, où il fréquente John Tavener. Il suit des études de solfège au Clare College (Cambridge) dont il devient membre du chœur. Il devient chef de ce chœur puis directeur musical de 1975 à 1979. En 1974, à l'occasion d'un séjour aux États-Unis, il dirige sa première cantate, Gloria, au Witherspoon Hall d'Omaha. En 1981, il fonde son propre chœur, les Cambridge Singers, spécialisé dans la musique chorale sacrée. Cet ensemble vocal a depuis réalisé de nombreux enregistrements, notamment des propres œuvres de Rutter.

John Rutter dirige également de nombreux autres chœurs et orchestres à travers le monde. Il travaille également comme arrangeur et éditeur musical. Il a ainsi édité les fameux recueils Carols for Choirs en collaboration avec Sir David Willcocks. En 1985 il a été intronisé en tant que patron national du Delta Omicron, une fraternité internationale de musique professionnelle.

Compositions[modifier | modifier le code]

L'œuvre de John Rutter est avant tout marquée par ses compositions pour des chorales. Héritier de la tradition liturgique anglaise, il compose principalement des pièces religieuses qui peuvent être aisément interprétées par des chœurs non professionnels[1], comme Love Came Down at Christmas de Christina Rossetti. Ses œuvres les plus connues sont son Requiem (1985), Magnificat (1990), Psalmfest (1993) et Mass of the Children (2003), toutes des œuvres religieuses. Il a également harmonisé ou adapté de nombreux cantiques. Il ne se définit cependant pas comme croyant ; en 2003, il a déclaré à CBS : « Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être croyant, ou de chercher à promouvoir la foi religieuse de quelque manière que ce soit, pour composer de la musique religieuse de qualité. »[2].

Il a également écrit des œuvres profanes, notamment des opéras pour enfants et des pièces pour orchestre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation de John Rutter par Daniel Fattore
  2. « I don’t think you have to be religious, or at any rate to seek promote religious faith, to write good religious music. », Spreading Good Cheer, interview de John Rutter sur le site de CBS News, 2003.