John Ross (chef cherokee)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Ross.
Photographie de John Ross.

John Ross (en cherokee Koowescoowe), né le 3 octobre 1790 et mort le 1er août 1866 à Washington, fut un chef amérindien de père écossais et de mère cherokee.

Il est né à Turkeytown dans l'Alabama, le long de la Coosa, près de Lookout Mountain situé à l'angle nord-ouest de la Géorgie, le coin nord-est de l'Alabama, et le long de la frontière sud du Tennessee à Chattanooga. Il sert dans l’armée avec Andrew Jackson contre les Creeks en 1812. Il est nommé président du conseil national des Cherokees de 1819 à 1826 et élu chef de la nation Cherokee de 1828 à 1839.

Il résiste vaillamment à l’expulsion de son peuple de Géorgie mais il est finalement forcé d’en prendre la tête. C’est le drame de la « Piste des Larmes » provoquée par l'Indian Removal Act qui déporte les Cherokees en plein hiver avec d’effroyables pertes vers les territoires indiens de l’Oklahoma de 1838 à 1839. Pour quitter la tristesse du camp, il explora les régions bordant la piste des larmes pendant 2 mois.

Il reste chef de la nation Cherokee Unie jusqu'à sa mort et participe activement à la rédaction de sa constitution.

Sur les autres projets Wikimedia :