John Pule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Puhiatau Pule (Liku, Niue, 1962[1],[2]) est un artiste et écrivain niuéen[3].

Pule habite et travaille à Auckland, en Nouvelle-Zélande, il écrit des poèmes et des romans et son œuvre inclut aussi des dessins, des films ou des performances sur la cosmologie niuéenne, sur le christianisme, sur les migrations humaines ou sur le colonialisme[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sonnets to Van Gogh and Providence, 1982
  • Flowers after the Sun, 1984
  • Bond of Time , 1985[2].
  • The Shark that Ate the Sun (Ko E Mago Ne Kai E La)[4], 1992.
  • Burn My Head in Heaven [5] (Tugi e ulu haaku he langi), 2000
  • Restless people (Tagata kapakiloi), 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Description of John Pule's painting Kulukakina (after experiencing something miraculous, withdraw), 2004 on the Queensland Art Gallery's website
  2. a et b John Pule in The Oxford Companion to New Zealand Literature
  3. University of Otago
  4. ISBN 0140172041
  5. ISBN 0140273743