John Poulson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Garlick Llewellyn Poulson (14 avril 1910 à Pontefract, Yorkshire, Angleterre - 31 janvier 1993 à Leeds, Yorkshire de l'Ouest, Angleterre) est un architecte et homme d'affaires britannique qui provoqua un important scandale politique lorsqu'il fut révélé en 1972 qu'il versait des pots-de-vin à des officiers du gouvernement du Royaume-Uni. Plusieurs démissions s'ensuivirent, dont la plus notable est celle du Home Secretary de l'époque, Reginald Maudling. Poulson purgea une peine d'emprisonnement, mais continua de clamer son innocence, affirmant être « un homme plus sali d'avoir peché que d'avoir peché[trad 1] »[1].

Son procès pour corruption fut l'un des plus longs de l'époque (52 jours), où défilèrent près de 100 témoins. Il fut condamné à 7 ans de prison[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « a man more sinned against than sinning »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Poulson The Price, Michael Joseph, 1981
  2. (en) BBC, « 1974: Architect jailed over corruption », BBC News,‎ 15 mars 1974 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Gillard, Nothing to declare: The Political Corruptions of John Poulson, Londres, John Calder, 1980
  • (en) John Poulson The Price, Michael Joseph, 1981
  • (en) Raymond Fitzwalter et David Taylor, Web of Corruption: The Full Story of John Poulson and T. Dan Smith, Londres, Granada, 1981
  • (en) Owen Luder, « John Poulson » dans Oxford Dictionary of National Biography
  • (en) John Poulson; Obituary, The Times, 4 février 1993, p. 19